D’après le journal el watan du 1er octobre 2020, Le phénomène de la bétonisation des terres agricoles n’a jamais cessé dans la wilaya de Boumerdès. Des dizaines d’hectares de terres à haut potentiel agricole ont été déclassées ces derniers mois à Boudouaou pour la réalisation de 3050 logements AADL dans six sites différents.

1500 logements sont en phase de démarrage à Halimia, 500 au Plateau, 250 à Benyamina, 250 à Benmerzouga, etc. Un véritable massacre qui aura des conséquences fâcheuses à court et moyen termes sur le développement économique du pays.

Au rythme ou vont les choses, tous les champs agricoles de la localité vont disparaître pour céder la place au béton. Le mal ne date pas d’aujourd’hui.

Les plaines situées entre Boudouaou et Réghaïa se sont rétrécies comme une peau de chagrin après l’implantation d’autres équipements publics.

Malgré les oppositions des agriculteurs, l’extension de ces deux pôles urbains se fait toujours au détriment des terres fertiles.

 

 


Notre rédaction est constituée de simples bénévoles qui essaient de regrouper toute l'information concernant le logement dans un seul et même site