Les habitants subissent les pratiques d’un lobby bureaucratique, avec de faux espoirs et fausses promesses.

Six ans de calvaire pour 62 familles qui peuplent le lotissement rural au lieudit Hdjar El Ghoul à Hamma Bouziane, wilaya de Constantine. Ayant bénéficié de ces logements en 2012, ces familles sont contraintes de faire face à l’insécurité, les alcooliques qui sillonnent le quartier, notamment à la tombée de la nuit, de s’adapter aux accès accidentés et surtout au silence inexpliqué des autorités locales. Ce n’est qu’une partie des persécutions que subissent ces 62 familles comme nous l’avons constaté de visu. En effet, ce lotissement a été livré sans aucune commodité et ne répond pas aux normes d’un site censé offrir une aisance à ses habitants. Il existe un énorme problème d’assainissement, sans évacuation des eaux usées et sans l’eau potable, les habitants se débrouillent comme ils peuvent pour avoir un semblant de vie normale. Toutes les démarches entreprises restent vaines, malgré l’intervention du wali de Constantine Abdelsami Saidoune qui a débloqué la situation avec une enveloppe financière pour prendre en charge l’opération d’assainissement.
Les habitants subissent les pratiques d’un lobby bureaucratique, avec de faux espoirs et fausses promesses. Pourtant, le chef de la daïra avait déclaré sur les ondes de la radio locale, que le cas de ces 62 familles est très urgent et les choses vont être sérieusement prises en charge, néanmoins le constat sur le terrain est toujours gelé. Qui bloque la situation? Dans quel intérêt? Ce sont des questions détournées quand elles sont abordées. La population de Hdjar, El Ghoul souhaiterait que le chef de l’exécutif intervienne encore une fois. Cela dit, ce lotissement n’est pas le seul site qui fait face à ce genre de problème en 2018, Tafrent, le hameau accroché aux contreforts de Djebel El Ouahche abritant 3000 habitants souffre également du problème d’assainissement et de l’éclairage public. S’ajoute à cela un problème d’insécurité. Cette situation est vécue par les habitants depuis 10 ans. Que des promesses aussi! Selon des informations circulant sur un appel d’offres lancé pour retenir une entreprise en charge des travaux pour ce hameau, on apprend que les problèmes évoqués par ces habitants ne dépendent plus du secteur urbain de Ziadia comme à l’accoutumée, mais aux nouvelles Epic communales de l’assainissement et de l’éclairage public créées à ces fins. «Le hameau de Tafrent est, normalement, inclu dans les programmes d’action de ces deux entreprises. Mais ni l’une ni l’autre ne sont prêtes ne serait-ce que par conscience professionnelle à accomplir le travail.

source:L’expression

Annonces immobilières

  • Local avec trois rideaux

    Salam , je mets en vente un local avec 3 rideaux avec un appartement f4 au niveau du boulevard 5 à Alger centre Un espace merveille pour un commerce ( chorome , Une agence , une Salle de sport , une supérette ou autre) Remarque: […]

  • Echange appartement social F3 Birtouta

    Echange appartement social F3 cte ouled mendil Birtouta L’article Echange appartement social F3 Birtouta est apparu en premier sur Annonce immobilière en Algérie. […]

  • VILLA STYLE MAROCAIN

    VILLA 3 ETAGE ET DEUS FACADE FIHA 117 M 5CHAMBRE 2 TOILETTE DEUX DEBARA ET GARAGE POUR DEUX VOITUR FINI TOUS FAYANCE MEME LES CHAMBRE L’article VILLA STYLE MAROCAIN est apparu en premier sur Annonce immobilière en Algérie. […]

Commentaires