Constituant un véritable défi à l’ombre de tant d’autres casse-têtes d’une année charnière pour la Ville des Ponts, la problématique de la distribution des logements sociaux donne beaucoup de soucis aux autorités locales. A commencer par l’évacuation des familles occupant des sites précaires proches des réalisations s’inscrivant dans le cadre la manifestation «Constantine capitale de la culture arabe, 2015». 

Annoncé pour aujourd’hui 21 mars, les équipes de l’OPGI ayant été dans ce sens instruites pour se préparer à l’opération, le relogement des résidents dans le périmètre immédiat de l’hôtel Mariotte devra encore attendre jusqu’au mois de juin prochain, selon des sources bien informées. « Il était impératif d’évacuer ces familles en prévision de l’inauguration de l’hôtel Mariotte, qui devrait avoir lieu le 25 mars en présence du Premier ministre, mais des inconvénients techniques ont repoussé cette échéance», a-t-on indiqué à ce propos. «La réalisation des logements de l’UV 16, où l’on prévoit d’affecter les résidents de ce site, n’est pas totalement achevée. 

Pour les îlots 1 et 2, les travaux ont bien été achevés, et l’on peut de ce fait les affecter à leurs bénéficiaires, mais l’îlot 3 reste encore en état de chantier jusqu’au mois de juin prochain, chose qui ne permet pas d’évacuer le site en question, dont les occupants ont été répartis sur les 3 îlots indiqués», signalent nos sources. 

«On ne peut pas évacuer une partie des habitants et laisser une autre sur place, car de toute façon on ne pourra pas atteindre de la sorte l’objectif de raser totalement les habitations qui entourent l’hôtel Mariotte, appelé à accueillir les délégations étrangères à partir du 16 avril prochain», se désolent des responsables techniques. Sans parler des résistances manifestées par certaines familles qui refusent carrément de quitter les lieux. Pour leur part, les bénéficiaires de logements sociaux, eux aussi en attente d’occuper leurs nouveaux quartiers lors des vacances scolaires de printemps, patientent toujours pour passer à la caisse afin de régler les frais des arrêtés d’attribution. «La daïra avait annoncé le lancement des paiements des frais en question à la fin du mois de mars ou début avril, mais on en est encore au stade du défrichement des listes des bénéficiaires pour déterminer les cas urgents à classer dans la case rouge, les premiers à passer à la caisse », nous a avoué un président d’association de quartier, précisant que des réunions sont programmées à ce sujet au courant de la semaine prochaine. Tout porte à croire, donc, que la distribution des logements sociaux est reportée au mois de juin prochain. 

Il faut bien gérer la grande manifestation qui se tient à Constantine, en 2015, sans se risquer à aller distribuer des logements sociaux et ouvrir un front social sur les nerfs, qui risque sérieusement de porter préjudice au déroulement des évènements.