Lors de la session plénière de l’APW tenue hier, le wali d’Alger a tiré à boulets rouges sur les trois directeurs de l’éducation (Est, Ouest et Centre) et les a sommés d’appliquer la loi dans toute sa rigueur quant à la libération des logements d’astreinte occupés illicitement.

Il a annoncé que dans les différents établissements scolaires, il est compté près de 1719 logements de fonction occupés par des anciens enseignants, directeurs et même des étrangers.

Une opération d’assainissement a permis la récupération de 70 logements qui pourraient rendre un grand service aux enseignants qui font la navette au quotidien. Cette opération d’assainissement se poursuivra jusqu’à la récupération de tous les logements, a-t-il souligné à la fin. A. Kharoum / A. Bersali

 

Elwatan