Un fichier noir des promoteurs qui abusent de la confiance des souscripteurs au logement sera établi au niveau national et les fautifs se verront retirer la licence de promoteur et ne pourront plus travailler dans le secteur public», a déclaré, hier à Constantine, le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, M. Abdelmadjid Tebboune, en évoquant le cas d’un promoteur d’Aïn Témouchent qui avait failli à ses engagements de construction de logements pour les souscripteurs qui lui avaient versé les sommes demandées.

Cette déclaration a été faite au cours d’un point de presse très bref que le ministre a tenu à la fin de la visite d’inspection et de travail qu’il a effectuée en compagnie de la ministre de la Culture, Mme Khalida Toumi. M. Tebboune a indiqué, d’autre part, qu’il y a aujourd’hui plus de 1,6 million de demandes de logement social au niveau national alors que le nombre de logements dont les chantiers sont lancés ne dépasse pas les 900.000 logements. Les 700.000 restants seront, selon le ministre, réalisés l’année prochaine. Répondant à une question sur les retards accusés par les chantiers lancés dans le cadre du programme Constantine, capitale de la culture arabe 2015, M. Tebboune a estimé que le phénomène s’est produit à cause d’un manque de coordination entre les secteurs de la culture et le secteur technique.

A une autre question sur les nombreuses lacunes relevées par le plan d’urbanisme de la nouvelle ville Ali Mendjeli, le ministre s’est contenté de déclarer que ces plans vont être révisés et les lacunes seront comblées. En visite d’inspection et de travail hier à Constantine, les deux ministres se sont rendus sur les chantiers des projets de construction d’infrastructures culturelles rentrant dans le cadre de la préparation de la manifestation prévue en 2015, «Constantine, capitale de la culture arabe». Par la suite, les deux membres du gouvernement ont présidé conjointement une séance de travail avec les autorités locales et les opérateurs chargés de la réalisation des projets, tels que les chefs de daïra, les élus, les représentants des bureaux d’études et des maîtres d’ouvrages et ce, afin de faire le point sur la conduite des chantiers et donner de nouvelles instructions pour activer le travail, en veillant à ce que tous les projets soient livrés dans les délais fixés, soit au mois de février 2015. A ce titre, le directeur du logement et des équipements publics (Dlep) de la wilaya a été invité à donner une fiche technique des projets, en indiquant le taux de réalisation de chacun. Il signalera à cette occasion que tous les projets inscrits au programme ont été lancés.

Entre la réalisation de nouvelles infrastructures culturelles et restauration de celles qui existent, le nombre des projets en cours rentrant dans ce cadre s’élève à environ 25, a annoncé hier le directeur de la culture, M. Foughali. Ce dernier a annoncé aussi que la dernière rencontre pour arrêter le programme culturel final de la manifestation «Constantine, capitale de la culture arabe 2015», est prévue à Constantine au mois de mars prochain en présence de la ministre de la Culture.

source: le quotidien d’Oran