La liste des postulants aux logements sociaux, dans le cadre de la résorption de l’habitat précaire, dans la localité de Gdyel, a été ficelée. La commission, mise sur pied pour examiner les dossiers et dégager la liste, s’apprête à distribuer plus de 500 décisions de pré-affectation, au profit des bénéficiaires. Ces décisions seront distribuées après que l’enquête diligentée par la commission soit clôturée. Du côté de l’APC de Gdyel, toutes les procédures ont été achevées pour passer à l’étape suivante qui est la distribution de ces documents à leurs propriétaires. La localité de Gdyel a bénéficié d’un quota de plus de 700 logements, tous programmes confondus, dont 550 logements sociaux sont en cours de réalisation. Une tranche de 162 logements sociaux a été déjà attribuée. Les demandeurs de logements ont été contrôlés grâce au fichier national, un moyen sûr pour écarter d’éventuels opportunistes et assainir cette liste, souvent contestée par les postulants aux logements sociaux. L’opération d’assainissement des listes des demandeurs de logements avait permis, il y a une année, de radier 43 noms de la liste des 162 logements sociaux. Ce contrôle, lancé depuis des mois, à la demande du wali d’Oran, intervient après la contestation de plusieurs familles, à l’issue de l’opération d’attribution des pré-affectations. Toutes les daïras de la wilaya ont été, en effet, instruites de passer, au peigne fin, l’ensemble des dossiers de demandeurs de logements et de vérifier sur site si ces familles y résident. Ainsi et grâce au fichier national, les membres de cette commission ont découvert que les 43 personnes avaient déjà bénéficié, soit de logements soit d’aides de l’Etat.

Des cas qui s’avèrent positifs, selon des sources proches du dossier, puisque les conditions d’accès au logement social sont claires. Toutes les commissions de daïras, à travers la wilaya, sont à pied d’œuvre pour ficeler ce dossier et éviter la présence d’intrus. Les pré-affectations, visant le relogement des habitants de certaines communes, ne sont distribuées qu’après que l’enquête soit clôturée.

source: le quotidien d’Oran


Notre rédaction est constituée de simples bénévoles qui essaient de regrouper toute l'information concernant le logement dans un seul et même site