ALGER – La totalité des projets de logement prévus dans le cadre du plan quinquennal 2010-2014 seront mis en chantiers d’ici début août prochain, a affirmé jeudi à Alger le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Abdelmadjid Tebboune.

« Le taux de mise en chantiers des programmes de logement prévus dans le cadre du quinquennat en cours atteindra 100% fin juillet ou début août », a-t-il déclaré sur les ondes de la radio nationale, soulignant que son département compte accélérer le rythme de réalisation des projets des différentes formules de logement.

M. Tebboune a précisé, à ce propos, que l’accélération du rythme de réalisation doit permettre de réceptionner à la fin de l’année en cours prés de 85% du programme inscrit pour le quinquennal 2010-2014.

Pour lui, l’objectif d’améliorer la cadence de réalisation avait conduit le gouvernement à faire appel au partenariat et à l’apport d’entreprises de réalisations étrangères.

Il a rappelé que ce choix était dicté par la faible capacité de l’outil de réalisation limité à près de 80.000 logements. « Près de 80% des entreprises intervenant dans le secteur sont de petites taille et utilisent des moyens de réalisation traditionnelle » a-t-il relevé.

« Le défi pour le secteur est d’industrialiser le bâtiment en remplaçant la petite bétonnière par la centrale à béton, la poulie artisanale par la pompe à béton », a ajouté M. Tebboune.

Répondant à une question sur la cadence de réalisation des programmes de logement, il a indiqué que des progrès importants ont été réalisés dans ce domaine. « Nous réalisons actuellement 250.000 à 300.000 logements/par an » a-t-il assuré soulignant qu’en 2014 le secteur compte réceptionner près de 300.000 logements.

A cet égard, il a annoncé qu’une short liste sera publiée prochainement en vue d’identifier les entreprises ayant les capacités de réaliser 300 à 400 logements/an et disposant d’outils modernes de réalisation.

« Par cette démarche de renforcement des moyens de réalisation nationaux, le gouvernement vise à porter la capacité des entreprises nationales à près de 140.000 logements/an » a-t-il déclaré.

Le ministre a fait savoir également que plus de 24.000 logements ont été distribués à ce jour dans le cadre de l’opération de relogement lancée récemment et qui permettra de distribuer quelque 230.000 unités prévues à l’échelle nationale.

A propos du déficit de main d’œuvre spécialisée que connaît le secteur, M. Tebboune a soutenu que la modernisation des moyens de réalisation aura une incidence positive sur l’attrait d’une main d’œuvre jeune vers les métiers du bâtiment.

« Près de 71.000 poste de formation dédiés au métiers du BTP ont été ouverts pour réduire le déficit de main d’œuvre » a-t-il encore affirmé.

Par ailleurs, le ministre a réaffirmé que l’habitat précaire sera éradiqué d’ici le début de l’année 2016.
Source: APS