ALGER – Le Premier ministre, Noureddine Bedoui a mis en avant, mardi à Alger, la détermination du Gouvernement à réaliser le programme de lotissements sociaux dans les Hauts-plateaux et le Sud à travers un plan quadriennal (2019-2022), et la mise en exploitation des locaux et des biens vacants dans ces régions, a indiqué un communiqué du Premier ministère.

Présidant un conseil interministériel consacré à l’examen des questions relatives aux programmes de lotissements sociaux dans les Haut-plateaux et le Sud et à la mise en exploitation des locaux et des biens vacants dans ces régions, M. Bedoui a souligné “la détermination du Gouvernement à prendre en charge 362.414 lotissements en termes d’aménagement des voiries et réseaux divers (VRD) ainsi que des aides aux logements, et ce conformément à un plan quadriennal (2019-2022), tout en chargeant le ministre des Finances d’étudier les mécanismes les plus efficaces pour financer ce programme”.

Dans ce contexte, les directions de l’urbanisme et de la construction (DUC) au niveau des wilayas ont été chargées, étant les seuls maitres d’ouvrage déléguées, de réaliser ce programme.

Il a été décidé également de soumettre l’octroi des aides pour la construction des logements sur les lotissements sociaux aux mêmes conditions et mécanismes juridiques régissant l’octroi des aides au logement rural.

Pour ce qui est de la situation des locaux et d’autres propriétés inexploitées actuellement, le Premier-ministre a souligné la nécessité de valoriser et d’exploiter tout les investissements réalisés, tout en accordant la priorité aux jeunes porteurs de projets inscrits dans les différents dispositifs d’aide à l’emploi de jeunes et à la création d’entreprises.

Dans ce contexte, M. Bedoui s’est félicité de l’état d’avancement de la mise en application des décisions prises lors de la première réunion interministérielle consacrée à ce sujet, notamment l’installation de la commission nationales et des commissions locales chargées d’examiner les demandes conformément au cahier de charges élaboré à cet effet, outre la mesure consistant à mettre à la disposition de ces commissions près de 9000 locaux dans une première étape aux fins de leur distribution.

Dans ce cadre, il a été décidé l’adoption d’une approche participative en matière d’attribution des locaux à travers l’implication des habitants des quartiers concernés dans la définition des besoins en activités commerciales, sociales, culturelles et de services y compris les sièges des comités de quartiers et d’autres associations, outre la consécration d’un quota de locaux au profit des personnes aux besoins spécifiques et la promotion des activités féminines.

 

Le ministère du Travail a été chargé, à cet égard, d’examiner la possibilité de libérer, par anticipation et en une seule tranche ,l’aide à la location , tout en veillant à accélérer l’élaboration du cahier de charges définissant les conditions d’attribution de ces locaux aux jeunes.

Le ministre de l’Intérieur a été chargé, à son tour, de mettre en application l’instruction portant valorisation des biens des collectivités locales et l’exploitation dans la cadre de la délégation du service public.

A noter que cette réunion a regroupé les ministres de l’Intérieur, des Finances, du Logement, du Travail, le Secrétaire général du ministère de la Solidarité, les directeurs généraux du Domaine national, de l’Agence nationale de l’amélioration et du développement du logement (AADL), de l’Agence nationale de gestion du micro-crédit (ANGEM), de la Caisse nationale d’assurance chômage (CNAC), en sus de la Directrice générale de l’Agence nationale de soutien à l’emploi de jeunes (ANSEG).

Des rapports d’évaluation ont été également présentés, lors de cette réunion, concernant les mesures prises en application des décisions de la réunion interministérielle tenue le 5 juin 2019 à cet effet.

 

Source : APS Du 19 juin 2019

Notre rédaction est constituée de simples bénévoles qui essaient de regrouper toute l'information concernant le logement dans un seul et même site