A l’arrêt depuis le mois de mai 2013, suite à la résiliation du marché avec l’entreprise chargée de la réalisation, le chantier des 200 logements publics locatifs (LPL) a été relancé par l’OPGI, apprend-on auprès de la commune d’Es-Sénia.

Nos interlocuteurs indiquent qu’un contrat a été conclu avec une société locale pour achever le reste à réaliser (RAR) pour une durée contractuelle de 12 mois. En principe, le chantier devra être réceptionné début 2015. Nos sources signalent que les travaux connaissent un taux d’avancement appréciable. D’autre part, et selon le président de l’APC d’Es-Sénia, le chantier des 10.000 logements AADL a été officiellement lancé sur le site choisi, à savoir le terrain qui se trouve à l’entrée supérieure de la cité Cdt Chérif Yahia (ex-200 logements), aux abords de l’axe reliant la cité des 200 logements à la nouvelle route d’Aïn El-Beïda, actuellement en cours de réalisation. Les premiers travaux consistent en l’installation d’un mur de clôture et de la base de vie de l’entreprise chargée de la réalisation. En début de semaine, les autorités de la daïra d’Es-Sénia, notamment le chef de daïra et le président de l’APC, s’étaient rendues sur le site devant abriter le programme des 10.000 logements AADL imparti à la daïra d’Es-Sénia. Le président de l’APC, M. Kaddouri, rencontré sur les lieux, avait indiqué que la délégation s’est déplacée sur site pour régler définitivement le problème lié à l’expropriation de certaines parcelles. Le même responsable avait annoncé que cette visite a permis de lancer le chantier.

Il y a lieu de signaler qu’un ensemble de plus de 10.300 logements de type public locatif, constituant un reliquat du programme quinquennal 2010-2014 des logements sociaux dont a bénéficié la wilaya, sera lancé incessamment, a annoncé la semaine dernière le wali d’Oran, M. Abdelghani Zaalane. Ce dernier, qui s’exprimait sur les ondes de la radio Bahia, a indiqué que cet ensemble de logements sociaux constitue une deuxième étape du plan de relance des chantiers de logements en souffrance.

Le chef de l’exécutif de la wilaya a signalé que le dossier a été transmis au gouvernement pour donner son aval. Une entreprise chinoise a été désignée pour la réalisation de ce programme. M. Zaalane a signalé, par ailleurs, qu’avec la mise en chantier de ce programme, la wilaya d’Oran aura achevé le lancement de tout son programme quinquennal de logements publics locatifs.

Le lancement de ce programme intervient dans le cadre des dispositions prises par la wilaya pour accélérer le processus de réalisation du programme affecté à la wilaya. En décembre dernier, le wali d’Oran avait relancé un chantier de plus de 14.000 logements sociaux en souffrance. Lors de sa dernière visite à ce chantier, le premier responsable de l’exécutif avait jugé les travaux «d’encourageants». En effet, M. Zaalane a jugé «satisfaisant» le fait que les chantiers de 14.700 sur un total de 56.700 logements publics locatifs et destinés à la résorption de l’habitat précaire (RHP), dont les ordres de services (ODS) étaient remis depuis 2011, aient été relancés en 20 jours.

Source: le Quotidien d’Oran