AADL 2014 Nouvelle inscription ?
AADL 2014 Nouvelle inscription ?

Lancé en 2005, le projet de 200 logements sociaux participatifs (LSP), implanté au lieudit «Les Allemands», à quelques encablures au nord-ouest de la ville de Bouira, est toujours en cours de réalisation.

 

  Les bénéficiaires ne comprennent pas les raisons qui font que ce projet, près d’une décennie plus tard, ne soit pas encore achevé.
Le président de l’association des souscripteurs affirme, suivant les explications qu’il a reçues des services de la Dlep, que le taux d’avancement des travaux est estimé à 55%. En plus du retard accusé, le président de l’association fait remarquer que le promoteur refuse aussi de leur délivrer des reçus Vsp (Vente sur plan) qui leur permettraient d’entamer la procédure de demande de crédit auprès des banques.

«Le promoteur exige de nous de payer la totalité du montant, qui est de deux millions de dinars, pour nous donner les VSP, alors que cela devait se faire après que les bénéficiaires s’aient acquitté de la première tranche, réglée dans sa quasi totalité depuis 2007», explique notre interlocuteur qui ajoute : «On demande qu’il délivre les Vsp dans les plus brefs délais pour tous les souscripteurs». Le représentant des bénéficiaires a tenu à souligner que le promoteur s’est engagé à maintes reprises de nous donner le document en question. En vain.

En outre, l’entrepreneur n’a pas assisté aux différentes réunions qui ont eu lieu entre l’association des bénéficiaires et le secrétaire général de la wilaya, affirmant que cette administration a menacé de mettre l’entreprise en question sur la «liste noire» si son patron n’accélère pas la cadence des travaux. Mais la situation demeure inchangée depuis de longues années. «Le promoteur est en train de pousser les bénéficiaires à se désister de leurs logements pour qu’il puisse les vendre plus cher encore. Aussi, il ne cesse d’exercer des pressions sur les membres de l’association», soutient le représentant des souscripteurs. Plusieurs requêtes ont été adressées au Premier ministre et au ministre de l’habitat, mais le projet des 200 Lsp peine à avancer, et ce, depuis près de dix années.

 Source: El Watan
Notre rédaction est constituée de simples bénévoles qui essaient de regrouper toute l'information concernant le logement dans un seul et même site