BLIDA – Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Kamel Nasri, a affirmé mardi à Blida que les programmes de logements se poursuivront et seront concrétisés sur plusieurs phases.

“Les programmes de logements se poursuivront et leur concrétisation se fera sur plusieurs phases”, a précisé M. Nasri, en réponse à une question de l’APS, en marge de sa visite de travail dans la wilaya de Blida, ajoutant que “la première phase consiste en le parachèvement du programme en cours (900.000 unités)”.

“Nous avons également le programme quinquennal pour la réalisation d’un million de logements et dont nous entamerons prochainement les préparatifs en ses différentes formules”, a-t-il poursuivi.

Concernant la reprise des chantiers de construction de logements après leur suspension dans le cadre des efforts visant à enrayer la propagation du Coronavirus, le ministre a indiqué que “la relance des travaux a déjà eu lieu et nous sommes venus à Blida pour constater cela sur le terrain”.

Soulignant que “la dernière instruction relative à la reprise des travaux a porté sur l’aménagement extérieur des projets de logements”, le ministre a mis l’accent sur l’impératif de prendre toutes les mesures de sécurité nécessaires et de distanciation sociale, car nous sommes toujours en guerre contre le Coronavirus et nous devons faire preuve de vigilance”, a-t-il dit.

 

 

Par ailleurs, le ministre a expliqué concernant les appels à l’augmentation des quotas de logements, toutes formules confondues, que “toutes les demandes des citoyens au niveau national seront étudiées et évaluées en coordination avec le ministère de l’Intérieur, et une étude prospective avec vérification de toutes les demandes”.

Le programme du gouvernement prévoit l’évaluation rationnelle les programmes de logement loin de toute pression et le contrôle de ces demandes, a encore dit M. Nasri rappelant, à ce propos, “l’amendement introduit au Code pénal en vue d’incriminer les fausses déclarations pour bénéficier de toute aide ou assistance de l’Etat, y compris le logement, et ce dans le but de réaliser la justice et l’égalité dans la distribution de logements”.

Le ministre a indiqué, à ce sujet, que “les demandes du wali de la wilaya et des représentants du peuple, ont été entendues et seront prises en considération”.

Pour ce qui est de la remise des décisions d’affectation aux souscripteurs AADL (Agence nationale d’amélioration et de développement du logement), le ministre a rappelé que l’opération avait commencé avant d’être suspendue en raison de comportements de certains citoyens dans deux wilayas (sans les citer), qui ont agi de manière irresponsable en se rendant, après l’obtention des décisions d’affectation, aux unités de l’AADL et aux chantiers de construction”.

Pour le ministre, cet agissement “est contraire aux mesures de prévention. C’est pourquoi, a-t-il ajouté, “nous avons décidé de suspendre la remise des décisions d’affectation pour éviter la propagation de l’épidémie”.

 

“Toutes les décisions d’affectation sont prêtes à être remis aux souscripteurs, dont le nombre s’élève à 120.000, mais l’opération se fera ultérieurement”, a assuré le ministre.

Le Premier responsable du secteur a, par ailleurs, indiqué que l’Office de promotion et de gestion immobilière (OPGI) compte 1,1 million d’unités de logement au niveau national, dont la majeure partie est nouvelle, ajoutant que les anciennes unités ont été vendues aux citoyens.

D’autre part, M. Nasri a estimé qu’”il était temps que le citoyen s’occupe de sa cité et qu’il ne compte plus sur l’Etat”, ajoutant que  “le Trésor public ne peut plus assurer la réhabilitation des cités”.

Le ministre de l’Habitat qui était accompagné du ministre de l’Energie, Mohamed Arkab et du ministre des Ressources en eaux, Arezki Berraki, a tenu une réunion de travail avec le wali de la wilaya et nombre de directeurs exécutifs, lors de laquelle, il a pris connaissance des difficultés rencontrées sur le terrain.

Il a émis quelques observations sur les exposés qui lui ont été présentés, notamment en ce qui a trait aux projets de logements en cours de réalisation dans la ville nouvelle de Bouinan et au pôle urbain de Safsaf à Meftah, à l’extrême est de la wilaya.

 

 

APS DU Mercredi, 06 Mai 2020



Leave a comment

more
Allowed HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <blockquote> <code> <em> <strong>