Les demandeurs des logements de la formule dite “à points”, gelée depuis 15 ans, qui n’ont pas réussi à obtenir une habitation dans le cadre des autres formules, ont un délai de deux mois pour actualiser leurs dossiers auprès de la daïra d’Oran. Une commission, qui avait été installée par le wali en novembre 2018, a accompli un premier travail de dépoussiérage qui a abouti à la réduction du nombre de postulants à cette formule de près de 100 000 à quelque 37 000, et ce sont ceux-là qui doivent impérativement mettre leurs dossiers à jour avant le 24 mai 2019. Les autres demandeurs étant parvenu à résoudre leur problème soit en bénéficiant d’une aide de l’État pour l’achat ou la construction d’une habitation, soit en profitant des divers programmes de distribution de logements initiés par les pouvoirs publics ces 15 dernières années.
Il est à rappeler que les dossiers concernés par la formule à points remontent jusqu’aux années 1970 et que les demandeurs n’ayant pas eu la chance de bénéficier d’un logement ont régulièrement organisé des sit-in et manifestations de protestation devant la daïra ou le siège de la wilaya d’Oran sans que leur problème soit résolu. L’opération de mise à jour des 37 000 demandeurs et d’étude des dossiers au cas par cas devrait permettre de désigner les futurs bénéficiaires d’un quota de 6 800 logements sociaux, que les pouvoirs publics destinent exclusivement à la formule à points.

Source: Liberté du 27/03/2019

Commentaires