Peu, trop peu même de locataires de logements relevant de l’Office de promotion et de gestion immobilières (OPGI) s’acquittent régulièrement de leurs redevances.
M. Kebci – Alger (Le Soir) – Et l’aveu est l’œuvre du premier responsable du secteur de l’habitat. Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, évalue, en effet, cette bouderie à près de 70%, puisque, selon lui, le taux de recouvrement des loyers des logements sociaux par les Offices de promotion et de gestion immobilière ne dépasse pas les 33% à l’échelle nationale. D’où, a-t-il expliqué, avant-hier jeudi, lors d’une séance de questions orales au Conseil de la nation, les «difficultés financières » rencontrées par plusieurs Offices. Pour Abdelwahid Temmar, le taux de recouvrement des loyers des logements sociaux à l’échelle nationale ne dépasse pas les 33%, en dépit du prix symbolique de location oscillant entre 1 500 DA et 2 800 DA, puisque cette formule est subventionnée et concerne les familles à faible revenu. Et au ministre de réfuter l’argument lié au manque de guichets de recouvrement relevant des OPGI, qui serait derrière cette aversion pour le paiement des redevances du loyer, soulignant, à cet égard, l’existence de guichets et d’agences chargées de la gestion immobilière de proximité relevant des OPGI dont la plupart des cités disposent. Et de citer en exemple la capitale qui compte 72 guichets consacrés au recouvrement des loyers, assurant un service régulier tous les jours de la semaine, à l’exception du vendredi. Ceci même si le ministre reconnaît l’éloignement de guichets pour le recouvrement se situant pour certains d’entre eux, à 10 km de résidence des locataires. Des guichets dont les charges supplémentaires sont, avoue encore Temmar, difficiles à couvrir par les Offices, d’autant que leur montant dépasse celui des loyers recouvrés. Mais alors comment faire face à ce recouvrement dérisoire ? Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville parle de mesures et des instructions adressées aux OPGI afin d’améliorer le fonctionnement des services chargés du recouvrement des loyers, et l’ouverture de nouvelles agences notamment dans les nouvelles cités. Il sera question, entre autres, de la révision des heures de travail des services chargés du recouvrement des loyers pour permettre aux locataires de s’acquitter de leurs loyers aux heures qui leur conviennent notamment durant les vacances et les après-midi. Ceci en sus de la mise en service par les OPGI d’applications de paiement à distance pour faciliter les procédures et éviter les contraintes du déplacement aux locataires.
M. K.

Source : Le soir d’algérie du 20.10.2018

Annonces immobilières

  • location appartement Oran

    Location appartenant oran bien équipe par jour simana. 20 jrs pour les famille . bien venu 0561422565 L’article location appartement Oran est apparu en premier sur Annonce immobilière en Algérie. […]

  • location niveau de villa à saoula

    Agence “sari” met en location un très beau niveau de villa de 120 m2 au centre de saoula très propre et bien fini avec toutes les commodités (chauffage centrale ,grande cuisine , ,proche de tout commerce ,lycee […]

  • vente appartement cherraga alger

    Num : 0541254482 Appartement F3 de 104 m2 très bien Finni 3 ème étage Couisine meublé Climatisation centralisée Ascenseur Matériaux importation 2 Façades Cité clôturée Garage de […]

Commentaires