Le système de licences d’importation instauré par les pouvoirs publics sur certains produits commence à avoir un effet direct sur les importations. Les matériaux de construction en constituent une parfaite illustration. Une tendance baissière de la facture des importations est entamée depuis l’exercice 2015. Elle s’est poursuivie durant le 1er semestre de l’année 2016. La facture d’importation des matériaux de construction (ciment, fer et acier, bois et produits en céramique) s’est, en effet, chiffrée à 1,02 milliard de dollars au 1er semestre 2016, contre 1,37 milliard de dollars à la même période de 2015, en baisse de 25,7%. Les quantités importées ont, en revanche, augmenté, indique le Centre national de l’informatique et des statistiques des douanes (Cnis), pour s’établir à près de 6 millions de tonnes (Mt) contre 5,78 Mt, en hausse de 3,8%. Par catégorie de produits, les ciments (non pulvérisé, portland, alumineux, hydraulique…) ont été importés pour un montant de 202,14 millions usd contre 255,74 millions usd soit une baisse de -21%. Les quantités importées ont baissé en passant à 3,15 Mt contre 3,48 Mt (-9,5%). Quant à la facture d’importation de fer et d’acier, elle a diminué à 495,28 millions usd contre 758,32 millions usd (-34,7%).
Les quantités importées ont baissé en passant à 3,15 Mt contre 3,48 Mt (-9,5%). Selon les statistiques publiées par le Cnis, seules les quantités importées de bois ont augmenté, contrairement aux autres produits qui ont connu une diminution. La facture du bois destiné à la construction et ses dérivés a baissé à 302,02 millions usd contre 335,8 millions usd (-10,06%). La quantité importée a, cependant, progressé à 1,64 Mt contre 733 470 t (+123,8%).
La facture d’importation des produits en céramique (briques, dalles, carreaux et autres articles similaires) a baissé à 21,93 millions usd contre 25,27 millions usd (-14%), avec des quantités importées en baisse à 23 122 t contre 28 335 t (-18,4%). La baisse de la facture d’importation des matériaux de construction s’explique par le recul des quantités importées, sauf pour le bois, par la chute des cours mondiaux de certains d’entre eux, ainsi que par l’instauration du régime des licences d’importation appliqué au ciment à portland gris et au fer et acier. L’instruction du ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Abdelmadjid Tebboune, qui a exigé l’utilisation des matériaux locaux dans les programmes de réalisation de logement, a, elle aussi, contribué au recul des importations. Ainsi, les prix moyens à l’importation par l’Algérie des ciments, à titre d’exemple, ont baissé de près de 21% durant le 1er trimestre 2016. L’importation du ciment à portland gris est soumise au régime des licences depuis le 1er janvier 2016 avec un contingent fixé à 1,5 million de tonnes pour l’année en cours.
Quant au contingent quantitatif du rond à béton (fer et acier), il a été fixé à 2 millions de tonnes pour 2016. En 2015, la facture d’importation des matériaux de construction avait, faut-il le rappeler, baissé à 2,54 milliards usd contre 3,35 milliards usd en 2014 (-24,1%).

Source: liberte-algerie.com le 10-08-2016

Annonces immobilières

  • location d’appartement haut standing Oran

    bureau d’affaires chez-vous mets en location un appartement haut standing T4 110m² au 1er etage avec cuisine equipée chauffage central climatisation 3 balcon a hayat regency ( LPP ) oran pour plus d’infos contacter […]

  • Appartement F3 à vendre Oran

    Bureau D affaire “الرحمة” Mets En vent super Appartement type f3 Acté a hai Salam coté hasnaoui 80m² 2façade au 5eme etage dans une cité fermée et gardée […]

  • Location F2 meublé A oran dans une villa

    loue f2 meublé tt confort avec garage dans une villa a bir el djir centre, 35000 da le mois + caution L’article Location F2 meublé A oran dans une villa est apparu en premier sur Annonce immobilière en Algérie. […]

Commentaires