Le wali de Blida, Abdelkader Bouazghui, est interpellé par plusieurs citoyens de la commune de Meftah afin que ses services enquêtent sur ce qu’ils qualifient de «graves dépassements» concernant la distribution de logements sociaux.

D’après les rédacteurs d’une lettre ouverte adressée au wali, des logements censés être destinés aux couches défavorisées sont «détournés» pour être vendus par la suite. Les mêmes rédacteurs accusent des fonctionnaires de la daïra et des élus locaux d’être derrière ce scandale, où le business remplace, d’après eux, le travail censé être transparent de la commission de distribution. Ils évoquent la corruption et le clientélisme comme mode d’emploi, ils dénoncent aussi le blocage de la distribution de 500 logements pour des conflits d’intérêt, au moment où plusieurs familles sont dans le besoin pressant d’un toit. «Nous espérons que le wali réagira à notre demande, notre commune est située à l’extrême est de la wilaya et semble oubliée par les pouvoirs publics. Du coup, une mafia locale y trouve son compte», regrette un citoyen de Meftah.

source: Elwatan le 11-08-2016



Commentaires