La protestation des citoyens qui n’ont pas trouvé leur nom sur les listes des logements sociaux continue à Kheiredine, dans la wilaya de Mostaganem.

Les mécontents ont non seulement bloqué les accès aux services, mais ils ont également cadenassé la porte principale en créant ainsi un véritable malaise tant auprès des employés et fonctionnaires de cette commune que du côté des usagers. Bon nombre de ces protestataire, pour se faire entendre, ont passé même la nuit devant le siège de cette institution.

L’affichage des listes des bénéficiaires des logements sociaux à Kheiredine, 8 km à l’est de Mostaganem, n’a pas fait que des heureux. Ainsi, des dizaines de citoyens postulants aux 520 logements sociaux mécontents se sont regroupés devant le siège de la daïra pour demander l’annulation pure et simple des listes et l’ouverture d’une enquête. Ils réclament également l’intervention du wali pour dénouer la situation. Selon les dires des mécontents, les listes sont loin de remplir les conditions d’éligibilité à un logement social. Elles regorgeraient d’anomalies et devraient être normalement annulées. «Beaucoup de bénéficiaires ne devraient pas être sur les listes», rechignent d’autres.

Par ailleurs, des élus ont indiqué que la liste est provisoire, ce qui veut dire que les citoyens peuvent adresser des recours au cas où ils décèlent des irrégularités. A noter que ces mouvements de contestation relatifs à l’affichage des listes d’attribution des logements sociaux sont devenus pratiquement un rituel.

Publié par : LAKHDAR HAGANI sur le journal d’el watan du 14 OCTOBRE 2020


Notre rédaction est constituée de simples bénévoles qui essaient de regrouper toute l'information concernant le logement dans un seul et même site