Dans le cadre du suivi de l’avancement des travaux de divers projets de construction de logements, tous types confondus, le wali de Mostaganem, Aïssa Boulahia, a ordonné, lors de sa dernière visite de travail à travers la wilaya, la résiliation des contrats de deux entreprises défaillantes dans la réalisation des projets de logement. Constatant de visu le retard considérable dans l’avancement des travaux, le wali a ordonné aux services concernés d’entamer les démarches en vue de la résiliation du contrat de deux entreprises et l’attribution des projets à d’autres entreprises.

Il s’agit d’une entreprise chargée de la construction de 450 logements LPL et LPA sis à Sidi Ali, et la seconde à Sidi Lakhdar pour la réalisation de 420 logements LPA et LPL. D’autres entreprises ont été mises en demeure, a-t-on appris de sources concordantes. À noter que le wali a instruit de résilier ces contrats après des mises en demeure aux entreprises n’ayant pas respecté leurs engagements.

Il y a lieu de signaler que les entreprises défaillantes seront portées sur la liste noire de la wilaya pour les priver de nouveaux contrats de réalisation de logements, et le ministère de tutelle sera avisé. Comme il a mis en garde contre le dépassement des délais de réalisation fixés. “Les chantiers ont démarré en 2011 et 2013. Donc ces logements devront être en principe réceptionnés dans les délais. Les entreprises qui ne respectent pas les délais devront plier bagage”, a martelé M. Boulahia. Le wali a appelé aussi à la modernisation du bâtiment. Dans ce contexte, des orientations concernant les délais de livraison ont été données par le wali, tout en respectant la qualité et la cadence du travail pour compenser le retard.

E. Yacine Sur le journal Liberté Algérie


Notre rédaction est constituée de simples bénévoles qui essaient de regrouper toute l'information concernant le logement dans un seul et même site