logement social logement algérie
logement social logement algérie

ès que les listes des bénéficiaires des logements sociaux ont été affichées, la ville de M’sila s’est enflammée d’un grand mouvement de protestation déclenché tôt dans la matinée d’hier dans les quatre coins de la capitale du Hodna.
Un nombre impressionnant de contestataires en colère se sont rassemblés et ont occupé les grandes artères de la ville obstruant les issues et bloquant tout mouvement de circulation devant les citoyens et la circulation des usagers de la route avec des pierres, de troncs d’arbres et des pneus brûlés en plein centre urbain, et les contestataires se sont permis de caillasser le siège de la police du grand quartier et le plus populaire en l’occurrence la cité Chebilia, située à la sortie nord-ouest de la ville, comme on a organisé des sit-in, çà et là et surtout devant les sièges de la daïra et la wilaya en vue de manifester leur colère contre cette liste affichée et pointer du doigt les dépassements des membres de la commission de l’étude des dossiers et l’octroi de logements pour abus de pouvoir, hogra et exclusion des personnes démunies et nécessiteuses.
Les manifestants ne parlent que de pots-de-vin facilitant l’affaire contre des sommes d’argent, de arouchia, de connaissance, de complaisance surtout familiales et tribales en faisant référence à l’actuel P/APC en citant le nombre de quarante et un bénéficiaires de sa famille, parmi les 1 262 logements distribués et plus de 200 logements ont été remis à des personnes de moins de 35 ans et pour la plupart des célibataires. A cet effet, le wali de M’sila a ordonné le gel de cette liste et de lancer une enquête confiée aux services de sécurité afin de vérifier et enquêter sur tous les dossiers des bénéficiaires, comme il a promis de poursuite contre tout dépassement. A signaler que les manifestations continuent jusqu’à cette heure où nous mettons sous presse.
A. Laïdi

 

Source : Le soir d’algérie