Avec le dernier relogement de 1152 familles bénéficiaires de décisions de pré-affectation dans les localités de Gdyel et Oued Tlélat, l’Office de promotion et de gestion immobilière vient de dresser son premier bilan pour l’année en cours.

Pas moins de 3 271 unités ont été attribuées depuis le début de l’année à ce jour. Ce quota risque d’être revu à la hausse compte tenu des prochaines attributions prévues avant la fin de l’année par les services de la wilaya d’Oran.
En effet, des directives ont été données par les autorités locales pour activer la cadence des travaux et surtout achever les programmes de logements sociaux au profit des détenteurs de décisions de pré-affectation. Le wali d’Oran avait instruit, pour rappel, l’ensemble des entreprises étrangères de respecter les délais faute de quoi des mesures seront prises. 14 700 logements, dont les ordres de versement ont été signés au temps de l’ancien wali Boudiaf, ont été lancés avant la fin de l’année 2013.

Les chefs de daïra ont été à leur tour chargés de veiller au lancement et au suivi de tous ces projets qui, une fois entamés, permettront de rassurer de nombreux habitants dont certains ont fini par ne plus croire à la crédibilité de ces documents. L’office a procédé à l’attribution de 3 014 logements en 2013, 512 en 2012 et 218 unités en 2011. Ceci met en évidence, selon les représentants de l’Office, la nouvelle stratégie mise en place en termes d’achèvement et de livraison de logements.

Notons que l’OPGI est chargé de la réalisation de 57 600 logements publics locatifs au titre du programme quinquennal 2010-2014. En effet, sur les 57 600 retenus, 8 644 logements ont été achevés, 25 776 sont en cours et 23 180 n’ont pas encore été lancés. Par ailleurs, pour ce qui est du programme LPA, 14 000 unités ont été confiées à l’Office, dont 100 logements à Aïn El-Turck.

Source : Elwatan