Pour le sixième jour consécutif, des dizaines de protestataires demandeurs de logements sociaux et de lots de terrain poursuivent leur grève de la faim.
Brandissant des banderoles exprimant leur situation sociale, ces derniers s’agglutinent autour de l’entrée principale du siège de la Wilaya, exposant des effets de literie tels des couvertures…
Certains contestataires campent sur leurs positions jusqu’à satisfaction de leurs revendications. «Voilà maintenant plus d’une semaine que nous sommes là et aucun responsable ne s’est inquiété de notre situation. Nous exigeons des logements sociaux et des lots de terrain comme c’est le cas des autres communes de la Wilaya. Ça fait maintenant six jours que nous observons une grève de la faim et l’état de santé de certains parmi nous s’est dégradé.»

Moussa Chtatha Le soir d’algérie du 01.02.2020