(ALGER) – Les entreprises affiliées à l’Association générale des entrepreneurs algériens (AGEA) et de la Confederation asturiana de la construction (CAC ASPROCON, Espagne) ont exprimé samedi à Alger leur volonté de signer quelque 86 accords dans le domaine du bâtiment et des travaux publics.

Les présidents de l’AGEA, Mouloud Kheloufi, et de la CAC ASPROCON, Serafin Abilio Martinez, ont indiqué lors d’une conférence de presse conjointe que ces accords sont au stade de pourparlers.

Ces accords permettront dès leur signature de créer des sociétés mixtes algéro-espagnoles pour réaliser des projets de logements et d’autres dans le domaine des travaux publics.

M. Martinez a indiqué que le partenariat avec des entreprises algériennes revêt une grande importance au vu “des programmes d’équipement visant à moderniser le pays”, ajoutant que “ses (Algérie) potentialités économiques lui offrent la capacité de réaliser ces projets”.

Par ailleurs, les deux associations patronales ont conclu un accord de formation de formateurs dans le secteur du bâtiment, a indiqué M. Kheloufi, précisant qu’une convention devrait être signée avec le ministère de la Formation professionnelle avant d’entrer en vigueur.

Se prononçant sur les aspects positifs de la tripartite de jeudi dernier, M. Kheloufi a souligné que cette rencontre a permis d’unifier le patronat.

Il a également indiqué que le fait de fixer un délai de trois mois pour la remise des dossiers des différentes commissions installées lors de la tripartite est ’’un autre point positif’’.

 

Source : APS