foncier algérie
foncier algérie

GHARDAIA – Trente milles (30.000) parcelles destinées à l’auto-construction, à travers l’ensemble des communes de la wilaya de Ghardaïa, seront distribuées incessamment aux citoyens postulants à ce type de programme d’habitat, a-t-on appris jeudi auprès de la wilaya.

Ces parcelles individuelles, dont la superficie varie entre 200 et 250 m2, réparties sur une trentaines de nouveaux sites, ont été circonscrites après étude d’aménagement dans les zones urbaines des communes de la wilaya et seront viabilisées avant d’être cédées en lots aménagés aux citoyens, a expliqué le chef de service à la direction de l’urbanisme, de l’architecture et de la construction (DUAC) de Ghardaia, M. .Bachir Bouabdelli.

Neuf mille (9.000) parcelles seront octroyés dans la Daïra de Ghardaïa, 3900 dans celle d’El-Menea, 3.800 pour Bounoura, 3.508 pour Métlili, 3.000 pour Guerrara ,1.900 pour Berriane, 1.865 pour Zelfana , 1.725 pour Mansourah et 1.100 pour Daya Ben Dahoua, a-t-il précisé.

Quelques 2.200 parcelles ont été également mobilisées sur une soixantaine de sites en milieu rurale pour recevoir des logements groupés, dans le cadre du programme d’habitat rural , a indiqué le même responsable précisant que l’Etat a mobilisé plus d’un milliard de Dinar pour la viabilisation des lots devant recevoir l’habitat rural. Ces lots de terrain pour l’habitat rural groupé concerneront les Daïras d’El-Menea (1.000 parcelles), Berriane (500), Guerrara (400), Ghardaia (250) et Métlili (50).

“Les pouvoirs publics se sont engagés à accélérer le rythme de réalisation de ces programmes d’habitat social pour répondre au mieux aux attentes des populations de la wilaya, en application de l’instruction interministérielle N°6 du 1er décembre 2012 relative au développement de l’offre de foncier public dans le sud afin d’y résorber l’important déficit en logements accumulé durant des années et donner aux citoyens le moyen d’accéder à un lot de terrain à bâtir viabilisé”, a assuré M. Bouabdelli.

Ces programmes lancés à Ghardaïa visent en premier lieu à faire bénéficier les familles les plus démunies des subventions de l’Etat et à diversifier l’offre en logements dans le cadre de l’accès à l’habitat en intégrant l’habitat social subventionné en milieu rural, a-t-il fait savoir.

Ces programmes de logements individuels visent la réalisation d’un produit répondant aux attentes et aux besoins d’une grande frange de la population avec un intérêt particulier accordé à l’architecture de ces unités et à l’aménagement subtil de l’espace disponible pour une habitabilité maximale, a précisé M Bouabdeli.

 

Source : APS