En plus de ces bureaux d’études spécialisés qui auront la tâche et le rôle de suivre ses entreprises de réalisation, l’ENPI compte procéder, au niveau même de l’entreprise, au recrutement d’universitaires à travers tout le territoire national. Un appel à candidature va être lancé et l’entreprise va recruter entre 500 et 600 universitaires (architectes, ingénieurs ainsi que des diplômés d’autres spécialités pour le suivi du projet).  Interrogé sur le type architectural choisi pour les  futurs projets LPP, l’invité de la rédaction a affirmé qu’ils seront en fait constitués, en partie, par des immeubles de taille moyenne (de 5 à 9 étages), des logements semi-collectifs et de logements individuels. « Cette dernière catégorie d’habitat sera réservée aux wilayas du Sud  et des hauts plateaux » a-t-il précisé en assurant que les logements de ce type seront d’une qualité supérieure.
Abordant le côté coût, le premier responsable de l’ENPI a rappelé que le montant du premier versement fixé initialement à un million de DA a été révisé à la baisse à 500.000  DA tout comme le second versement, prévu pour le courant de l’année 2015. Les souscripteurs peuvent conformément à la loi bénéficier d’un crédit  bancaire à un taux bonifié de 3%. Selon lui, le dispositif d’attribution des logements LPP fera l’objet  prochainement d’un décret, ajoutant que des critères « transparents » seront mis  en œuvre pour déterminer les priorités et les conditions d’affectation des logements.
L’intervenant  a également confirmé que les 4.000 souscripteurs de logements AADL réorientés récemment vers le promotionnel public bénéficieront  d’une « priorité absolue » dans le traitement de leur dossier.
Il convient de rappeler, enfin, que le logement promotionnel public est un segment du logement  destiné aux acquéreurs dont les revenus cumulés varient entre les 108.000 et 216.000 DA. Figurent parmi les conditions pour prétendre à ce type de logement nombre de points, notamment : les souscripteurs ne doivent pas avoir possédé un logement, un lot de terrain destiné à l’habitation ou avoir bénéficié d’une aide financière pour la construction ou la réhabilitation d’un logement.
Il faut dire que cette formule suscite un grand engouement puisqu’il a été enregistré, le retrait de 60.000 formulaires de souscription.  Aussi, 46.000 dossiers ont été déposés.
L’opération de dépôt des dossiers a débuté en septembre 2013. Aujourd’hui, nombre de logements sont en phase de réalisation et les souscripteurs sont invités à récupérer leur ordre de versement pour bénéficier de ces logements qui seront livrés, à la fin 2016, et,  pour certains, au début du premier trimestre 2017. Et comme toutes les conditions sont réunies pour le respect des délais impartis, le citoyen n’en sera que mieux convaincu.

source : el Moudjahid