Le secteur de l’habitat a connu un essor considérable en 2013 à la faveur du lancement de nouveaux programmes de logement, toutes formules confondues, notamment le Logement promotionnel public (LPP) et le logement de type locationvente qui revient en force avec près de 700.000 demandes déposées auprès de l’agence Aadl.
Le lancement du nouveau programme de logement Aadl (Agence nationale d’amélioration et de développement du logement) a été l’événement marquant de l’année 2013, attendu que l’agence prévoit de réaliser quelque 230.000 logements dont 90.000 unités pour la capitale.
L’agence, qui devait régulariser les dossiers en suspens des souscripteurs de 2001 et 2002 avant la réception des nouveaux dossiers a procédé, entre fin janvier et juillet derniers, à l’actualisation de près de 76.000 dossiers. L’opération d’inscription pour les nouveaux souscripteurs, entamée mi-septembre dernier via Internet, a connu un afflux sans précédent, allant jusqu’à bloquer le site à maintes reprises. L’annonce des réponses a été entamée après près de deux mois et demi du traitement préliminaire des dossiers.
Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Abdelmadjid Tebboune a promis que le traitement des dossiers se fera dans «la transparence» et que les «erreurs du passé» ne se reproduiront plus, faisant allusion au premier programme Aadl qui à ce jour n’a pas été réceptionné dans sa totalité.
Des projets de logements supplémentaires seront lancés jusqu’à la satisfaction des demandes acceptées dans le cadre du programme Aadl 2, a-t-il affirmé. Les demandeurs qui n’ouvrent pas droit à la formule de type location-vente en raison de leurs salaires qui dépassent 108.000 da ont été transférés vers le programme LPP.
L’Entreprise nationale de promotion immobilière (Enpi) chargée de la réalisation de ce nouveau programme aspire à réaliser 150.000 unités dont 45.000 à Alger. L’Enpi a lancé, début juillet dernier, l’opération de réception des dossiers de demande et entamé leur traitement graduel en novembre à travers le Fichier national de logement.

 

Source : L’Expression du 30.12.2013