Pour rattraper ce manque important de logements, l’ensemble des chefs de daïra, des élus et des membres des commissions d’attribution de logements sont mobilisés.

La wilaya de Blida a distribué 1636 logements sociaux locatifs, RHP et LSP depuis le mois de janvier dernier. C’est ce qu’a déclaré Mohamed Ouchen, wali de Blida, lors de la 2e session de l’APW qui s’est tenue dernièrement. Selon le wali de Blida, le déficit en matière de logement qui était de 20 000 unités s’est résorbé graduellement, grâce à la mobilisation des chefs de daïra, des élus et des membres des commissions d’attribution de logements pour rattraper ce manque important de logements dans une wilaya en perpétuelle croissance démographique. Concernant l’actuelle opération, le wali a affirmé qu’elle se déroule dans de très bonnes conditions et l’opération va continuer dans le même rythme, surtout que des instructions strictes ont été données aux différents chefs de daïra visant à examiner les demandes de logement qui sont en voie d’achèvement pour permettre d’établir la liste finale des bénéficiaires. Au cours de son intervention, le wali a confirmé aussi la distribution de près de 400 logements au cours des dix derniers jours, dont 135 unités distribuées dans la daïra d’Ouled Yaïch, 366 unités distribuées dans les daïras de Larba et Meftah ainsi que 40 logements à Boufarik. Toutes ces opérations entrent dans le cadre de l’éradication de l’habitat précaire et des dernières orientations du Premier ministre Abdelmalek Sellal, qui avait instruit dernièrement les walis pour mettre fin aux bidonvilles et la distribution des logements déjà achevés.
Lors de son intervention, le wali a évoqué les projets qui concernent le secteur de l’éducation qui sont lancés avec un rythme accentué pour pouvoir préparer une rentrée scolaire sans défaillance dans le domaine des infrastructures d’accueil. Il a aussi mis l’accent sur les nouvelles grandes cités qui disposent déjà d’établissements scolaires (primaires, CEM et lycée) afin que les enfants puissent avoir une scolarité normale dès le mois de septembre prochain.
Évoquant l’alimentation en eau potable durant l’été, le wali annonce la réception cette semaine de 20 000 m3 supplémentaires à partir du SP3 dans la wilaya d’Alger, portant l’apport à 60 000 m3 par jour, ce qui permettra aux habitants des communes de Béni Tamou, Mouzaia et jusqu’à Ouled Yaïch de recevoir de l’eau chaque jour. “Nous essayons par tous les moyens de remédier à la situation, grâce aux forages et à une distribution juste, mais le problème connaîtra un règlement définitif après l’apport que nous recevrons à partir du barrage de Taksebt”, a rassuré le wali la population de la partie est de la wilaya, qui connaît un déficit en matière d’eau potable.

Source: Liberté

Notre rédaction est constituée de simples bénévoles qui essaient de regrouper toute l'information concernant le logement dans un seul et même site