Les différents programmes d’habitat inscrits au profit de la wilaya d’Oran font l’objet d’une inspection de représentants de l’Inspection générale du ministère de l’Habitat, apprend-t-on de sources proches de l’OPGI. Cette visite s’inscrit dans le cadre des dispositions prises par le ministère pour évaluer le taux d’avancement des différents programmes de logements, à savoir : LPL, LPA, LSP, AADL, LPP et l’Habitat rural. Composée de 8 personnes, la délégation est arrivée à Oran la semaine dernière et a aussitôt tenue une réunion de coordination et de travail au siège de l’OPGI. Selon nos sources, cette rencontre a regroupé les membres de la délégation avec le directeur du Logement de la wilaya, le directeur général de l’OPGI d’Oran, le directeur de l’Architecture et de l’Urbanisme et de la Construction d’Oran. Nos interlocuteurs indiquent qu’à l’issue de la réunion et dans un souci de toucher tous les chantiers il a été décidé de diviser la wilaya en quatre zones à inspecter. Chaque zone fera l’objet d’une inspection minutieuse par un groupe composé de deux inspecteurs, d’un représentant de la Direction du Logement, d’un représentant de la D.A.U.C. d’Oran et d’un représentant de l’OPGI. A propos du programme imparti à la wilaya d’Oran, il y a lieu de signaler que le wali avait annoncé en début d’année que quatre-vingt % des programmes en cours de réalisation dans la wilaya seront livrés en 2015. « Sur les 6.000 logements sociaux destinés au relogement des familles de Haï Es-Sanouabar (ex-Les Planteurs) dont a bénéficié la wilaya dans le cadre de la résorption de l’habitat précaire, seuls 1.600 unités ont été lancés », avait souligné M. Abdelghani Zaalane qui intervenait lors des travaux de la 4ème session ordinaire de l’Assemblée populaire de wilaya (APW). « Les programmes de 25.000 logements sociaux seront livrés en 2015 », a t-il ajouté en annonçant le lancement des travaux de 10.300 autres logements de type public locatif (LPL) dont 600 unités sont des reliquats des différents programmes, avant de rappeler le lancement récent de 14.700 logements de type LPL répartis dans 22 sites à travers la wilaya. Concernant les autres programmes d’habitat dont 10.000 unités de location-vente (AADL), 6.500 logements participatifs aidés (LPA) et 13.500 unités de type promotionnel (LPP), M. Zaalane a tenu à rassurer l’assistance de la nouvelle décision pour entamer les travaux des chantiers qui n’ont pas pu démarrer en raison des contraintes d’ordre foncier, expliquant que la wilaya a pu convaincre les instances gouvernementales sur la nécessité de la « distraction » des terrains au profit de ces programmes de logements.

Source: le Quotidien d’Oran