Le wali de Tipasa, Abdelkader Kadi, a donné des instructions  fermes aux acteurs et entreprises chargées de la réalisation de 9.000 logements publics locatifs (LPL) pour accélérer les travaux et rattraper le retard accusé dans la concrétisation du projet, a-t-on appris, samedi dernier, auprès des services de la wilaya.
Ces logements devront être distribués au plus tard avant la fin de l’année en cours, a-t-on signalé, précisant que la wali avait annoncé, en juillet dernier, le lancement, à partir de septembre prochain, d’une opération d’envergure de distribution  de logements sociaux à travers toute la wilaya de Tipasa. Les instructions du wali ont été données suite à la sortie du travail et d’inspection effectuée au niveau de certains sites, à l’instar du projet de 1.800 logements publics locatifs de Fouka, les 660 de Tipasa, le site des 800 unités de Koléa et des 820 de Hadjout, a-t-on indiqué.
Dans ces chantiers, les travaux de construction ont été achevés depuis deux ans sans que les travaux de voirie et de raccordement aux réseaux divers ne soient accomplis, ce qui a retardé leur distribution. Toujours dans la perspective de livrer ces unités avant la fin de l’année en cours, le wali a invité tous les acteurs concernés, à l’instar des directions de logement, de l’énergie et des mines, des postes et des télécommunications, de l’éducation et des équipements publics, ainsi que l’Office de promotion et de gestion immobilière, en plus des entreprises en charge du chantier, à conjuguer  tous les efforts et à travailler en concertation pour livrer les projets en question dans les délais. Abdelkader Kadi, ajoute encore la même source, a insisté sur l’impératif de livrer les structures d’accompagnement telles que le lycée qui sera implanté sur le site des 820 logements de Hadjout, les espaces de jeux et de détente dédiés aux enfants, ainsi qu’une école primaire, un CEM et un lycée sur le site de Fouka qui accueillera les 40 familles concernées par le relogement au niveau du site précaire de Béni Heni.  Et dans le but d’assurer un accompagnement aux chargés des projets,  le wali a rappelé sa disponibilité à lever toutes les contraintes qui pourraient retarder davantage la livraison des logements attendus avec beaucoup d’impatience par des centaines de familles «que personne ne doit ignorer», a-t-il soutenu.
À noter que la wilaya de Tipasa a accusé un grand retard dans le secteur du logement au cours de ces dernières années, puisque les 19.000 unités inscrites dans le cadre des deux derniers quinquennats ne sont toujours pas lancés en réalisation, en plus du retard dans la livraison de 10.000 autres logements publics locatifs pour non raccordement au différents réseaux et non accomplissement des VRD, selon les chiffres donnés par la direction de logement et des équipements publics en septembre 2015. En décembre de l’année dernière, les mesures prises par les services de la wilaya ont permis le lancement de 13.500 unités tandis que plusieurs actions  de distribution de logements ont été opérées en 2016, notamment en faveur des 1.060 demandeurs de logements sociaux participatifs restés en suspens depuis 2008. APS

Source: Elmoudjahid le 29-08-2016

Annonces immobilières

  • location d’appartement haut standing Oran

    bureau d’affaires chez-vous mets en location un appartement haut standing T4 110m² au 1er etage avec cuisine equipée chauffage central climatisation 3 balcon a hayat regency ( LPP ) oran pour plus d’infos contacter […]

  • Appartement F3 à vendre Oran

    Bureau D affaire “الرحمة” Mets En vent super Appartement type f3 Acté a hai Salam coté hasnaoui 80m² 2façade au 5eme etage dans une cité fermée et gardée […]

  • Location F2 meublé A oran dans une villa

    loue f2 meublé tt confort avec garage dans une villa a bir el djir centre, 35000 da le mois + caution L’article Location F2 meublé A oran dans une villa est apparu en premier sur Annonce immobilière en Algérie. […]

Commentaires