Avec plus de 3 000 demandes de logements sociaux pour 500 unités en cours de réalisation, la daïra de Gdyel exprime des besoins qui dépassent l’offre et nécessite, de l’avis de nombreux habitants, un programme supplémentaire pour faire face à la forte demande.

Idem pour les logements de type promotionnel aidé où la commune a bénéficié d’un programme de 200 unités LPA. Les demandes déposées auprès des instances concernées avoisinent les 1500 dossiers. En octobre dernier, un quota de 100 logements sociaux a été distribué dans la commune de Gdyel. Cette tranche fait partie d’un programme de 170 logements sociaux dont les travaux de réalisation de 100 unités ont été terminés alors que les 70 autres sont en voie d’achèvement. Le wali d’Oran M. Mouloud Chérifi avait instruit les différents services à ce que la priorité soit accordée aux 15 occupants d’une ferme située dans une zone inondable et qui ont été déjà recensés par la commission de daïra. Ils sont également bénéficiaires de décisions de pré-affectation. La commune de Gdyel abrite un important pôle urbain, soit un site qui totalise 1.050 logements de type social locatif réalisé au titre de la résorption de l’habitat précaire. Celui-ci abrite les familles issues de plusieurs quartiers d’Oran et bénéficiaires de décisions de pré-affectation dans le cadre de la résorption de l’habitat précaire. Notons que la wilaya d’Oran a bénéficié d’un quota supplémentaire de plus de 2.700 logements toutes formules confondues. Cette décision a été prise lors de la dernière visite du ministre de l’Habitat à Oran de sorte que ce programme ambitieux prévoit un quota de 2.000 logements sociaux, lesquels seront destinés à l’éradication de l’habitat précaire et également aux occupants du vieux bâti, une tranche de 500 logements de type AADL, et le reste, soit un important quota pour le rural.

En axant sur l’importance de ces projets d’habitat, M. Mouloud Chérifi, a souligné lors d’une rencontre avec la presse que la wilaya d’Oran a bénéficié durant les quatre derniers quinquennats de plus de 170.000 unités toutes formules confondues. 60% de ce programme, soit 99.295 logements, ont été réceptionnés et distribués à leurs bénéficiaires. Le reste, soit les 60.000 unités, est en cours de réalisation et sera distribué au fur et à mesure de son achèvement. Les autorités locales ont donc prévu la distribution avant la fin de cette année d’une tranche de 20.000 logements toutes formules confondues sur les 60.000 en cours de réalisation. Il s’agit de 11.400 logements sociaux pour la résorption de l’habitat précaire, 6.000 logements AADL et 2.000 logements LPA. D’autre part, les opérations de relogement vont se poursuivre l’année prochaine pour cibler le reste du programme, soit les 40.000 unités restantes. Dans ce registre, on saura que la priorité sera accordée aux détenteurs de décisions de pré-affectation et à l’éradication de l’habitat précaire.

Source/ Le Quotidien d’Oran