Une solution «locale» semble se dessiner pour résoudre le problème qui bloque, depuis 2009, le lancement des travaux de VRD des 1.016 logements CNEP-AADL, de la wilaya d’Oran.

Selon des sources proches d’Assur-Immo, le ministère de l’Habitat est en train de préparer une instruction destinée à confier le lancement de la procédure relative au marché de réalisation des VRD, aux services de la wilaya. Une solution qui viendrait contourner «l’imbroglio juridique» (absence de textes réglementaires régissant la maîtrise d’ouvrage déléguée) auquel est confronté ce marché auprès de la Commission des marchés du ministère des Finances. Un problème qui, souligne-t-on, ne touche pas uniquement les 1.016 logements CNEP-AADL d’Oran, mais l’ensemble du programme de cette formule, au niveau national qui totalise 65.000 logements.

Pour rappel, et après plusieurs signes positifs, présageant un dénouement proche du blocage auquel étaient confrontés les marchés relatifs aux travaux de VRD, l’on a assisté, dernièrement, à un retour inattendu, à la case départ. La Commission des marchés du ministère des Finances semblait se maintenir dans la même posture de blocage, confortée par l’absence de textes réglementaires, régissant la maîtrise d’ouvrage déléguée. Du coup, tous les marchés de VRD, lancés par Assur Immo, ancienne filiale de la CNEP Banque, qui est le maître d’ouvrage du programme, ne sont pas reconnus conformes par ladite commission. Ni les écrits du wali d’Oran, M. Abdelghani Zaâlane, ni même la correspondance du Premier ministre, M. Abdelmalek Sellal, envoyée au ministre des Finances, M. Karim Djoudi, lui demandant «d’instruire la commission des marché, à l’effet d’examiner les dossiers afférents aux travaux des VRD», n’auront suffi à faire débloquer la situation. Après avoir nourri beaucoup d’espoir, les souscripteurs du programme location-vente ont reçu une confirmation, sans appel, que le «veto» de la Commission des marchés du ministère des Finances est toujours de rigueur comme l’atteste, selon les souscripteurs, une correspondance envoyée, récemment, par la direction générale d’Assur Immo, à sa direction régionale d’Oran et dont une copie a été transmise, pour information, aux services compétents de la wilaya d’Oran. Mais, depuis, une réunion intervenue le 17 mars dernier, en présence des hauts cadres de la CNEP Banque et d’Assur-Immo donne, à nouveau, l’espoir. La possibilité de recourir à une solution locale pour lancer ces travaux de VRD semble, aujourd’hui, à même de dénouer la situation. Pour rappel, près de 65.000 souscripteurs du programme location-vente (CNEP-AADL) parmi lesquels 1.016 de la wilaya d’Oran, attendent le déblocage du dossier relatif au lancement des travaux de VRD.

Dans la wilaya, en plus du projet des 1.016 de Bir El Djir et des 733 déjà livrés, 6 projets sont, actuellement, en cours de réalisation, sous la gestion d’Assur Immo’. Ces projets sont implantés à Hassi Mefsoukh (132 logements/174), Sidi Benyebka (228 logements), Arzew (220 logements), Gdyel (126 logements) et Misserghine (360 logements).

Source: le Quotidien d’Oran

Notre rédaction est constituée de simples bénévoles qui essaient de regrouper toute l'information concernant le logement dans un seul et même site