La wilaya d’Alger a pu reloger depuis juin 2014, 58 000 familles et récupéré une superficie de 6,5 hectares.

La troisième et dernière phase de la 23ème opération de relogement dans la wilaya d’Alger a été lancée, jeudi dernier. L’opération devant toucher 3 000 familles va se poursuivre aujourd’hui et demain, a fait savoir la wilaya d’Alger dans un communiqué rendu public dont nous disposons une copie. «Ladite phase va profiter aux habitants de neuf circonscriptions administratives, 12 communes, 12 bidonvilles, 8 points noirs au niveau d’El Biar, un site de chalets à Birkhadem et une villa menaçant ruine au niveau d’Alger-Centre», précise le communiqué en question.
Les habitants seront relogés dans des logements réalisés selon les formules logement public locatif LPL (2 000 unités) et logement social (1 000 unités). Les sites concernés par l’opération de jeudi sont le bidonville «Beta vie», le site des chalets des Orangers (Birkhadem), celui des habitations précaires des fermes «Cabot et «Jenner» à Bir Mourad Raïs, celui de la ferme El Feth à Saïd Hamdine, les points noirs au niveau de la commune de Zéralda, le site jouxtant le stade d’El Biar et le site des points noirs au niveau de la commune d’El Biar. Les bénéficiaires de cette opération ont été relogés dans de nouvelles cités à savoir: la cité des 286 Logements à Douéra, la cité des 168 Logements à Douéra, la cité des 232 Logements à Ouled Fayet, la cité des 42 Logements à Ain Benian, la cité des 100 Logements Djenane Nouar El-Louz à Aïn Bénian, la cité des 222 Logements à la commune Selmani (Eucalyptus), la cité des 18 Logements à Douéra et la cité des 142 Logements à la commune de Sidi Hassen à Chéraga. Pour ce qui est des familles qui seront concernées par l’opération de relogement d’aujourd’hui, elles sont subdivisées en deux catégories: la première concerne, mentionne notre source, les familles ayant déposé des recours et ayant été admises par la commission d’étude des recours de la wilaya. Les familles bénéficiaires sont au nombre de 112. Elles habitent dans les localités d’El Harrach, Bouzaréah, Dar El Beïda, Zéralda et Bir Mourad Raïs. La seconde catégorie concerne les bénéficiaires du logement social participatif (LSP) et ceux du logement public locatif (LPL). Les familles concernées par le LSP sont au nombre de 1 000.
Les familles bénéficiaires du logement public locatif (LPL), conformément au décret exécutif 08-142 sont au nombre de 368. Les familles bénéficiaires sont issues des communes de Ouled Fayet (100), Sidi Moussa (80), Chéraga (130), Aïn Bénian (58). Le reste des familles concernées (213) va bénéficier de ces logements, fait remarquer le communiqué, vers la fin du mois de mai courant. Les familles concernées sont issues des communes d’El Mouradia (100) et Chéraga avec 113 familles. En ce qui concerne les familles devant bénéficier de l’opération de relogement de demain, elles sont issues, selon le communiqué, des bidonvilles de Baraki, Draria, El Harrach, Sidi M’hamed et Réghaïa. Revenant par ailleurs sur le bilan des opérations de relogement enclenchées au niveau de la capitale depuis juin 2014, suite à la décision du président de la République portant éradication des bidonvilles et résolution de la crise du logement, les services de la wilaya ont indiqué dans le même communiqué que la wilaya d’Alger a pu reloger 58 000 familles, soit 300 000 habitants. Les opérations de relogement ont permis aux services de la wilaya, fait observer le communiqué, de récupérer 6, 5 hectares. Ces assiettes ont permis à la wilaya de lancer plusieurs projets d’utilité publique et de nouveaux programmes de logements.Grâce à cette superficie, la wilaya d’Alger, indique-t-on, n’a plus besoin de déplacer ses programmes de logements vers les wilayas limitrophes, telles que Boumerdès, Blida et Tipasa.
Les services de la wilaya, qui se sont félicités de cet exploit, ont souligné en outre que l’étude des dossiers n’a pas été chose aisée. Toutefois, l’existence du fichier national du logement a fait gagner aux services concernés beaucoup de temps, d’énergie et redressé surtout des torts.
Le fichier national du logement a permis, à la wilaya de repérer 107 faux dossiers et déposséder ainsi leurs bénéficiaires. Il est à noter sur un autre plan que le relogement au niveau de la capitale ne s’est pas limité uniquement aux bénéficiaires des opérations de relogement, mais il a concerné aussi des milliers de familles dans les autres formules, à l’instar de Aadl et LPP. Notons par ailleurs que la 23ème opération de relogement ne sera pas la dernière au niveau d’Alger. Abdelkader Zoukh, wali d’Alger, a indiqué récemment, au cours d’une conférence de presse que plusieurs autres opérations vont avoir lieu. «Notre objectif est d’offrir un logement à toute personne le méritant», a-t-il affirmé.

 

Source : L’expression du 12 mai 2018

Annonces immobilières

  • VILLA STYLE MAROCAIN

    VILLA 3 ETAGE ET DEUS FACADE FIHA 117 M 5CHAMBRE 2 TOILETTE DEUX DEBARA ET GARAGE POUR DEUX VOITUR FINI TOUS FAYANCE MEME LES CHAMBRE L’article VILLA STYLE MAROCAIN est apparu en premier sur Annonce immobilière en Algérie. […]

  • Location Local Commercial côté Bab Azzoun

    Local très commercial situé dans une ruelle entre Bab Azzoun et la rue de Chartre, à 3 minute de marche de la gare du Métro de Sahat Chouhada et de la mosqué Ketchaoua, superficie 13 m² bien fini avec […]

  • location d’appartement haut standing Oran

    bureau d’affaires chez-vous mets en location un appartement haut standing T4 110m² au 1er etage avec cuisine equipée chauffage central climatisation 3 balcon a hayat regency ( LPP ) oran pour plus d’infos contacter […]

Commentaires