Home AADL AADL 1 Abdelmadjid Tebboune : 400.000 logements AADL pour le prochain quinquennat

Abdelmadjid Tebboune : 400.000 logements AADL pour le prochain quinquennat

0
Abdelmadjid Tebboune : 400.000 logements AADL pour le prochain quinquennat

Lors d’une conférence de presse tenue hier en marge de sa visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Constantine, le ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme, Abdelmadjid Tebboune, a affirmé que le programme AADL pour le quinquennat 2015-2020 sera de 400.000 unités.

 

Lors d’une conférence de presse tenue hier en marge de sa visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Constantine, le ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme, Abdelmadjid Tebboune, a affirmé que le programme AADL pour le quinquennat 2015-2020 sera de 400.000 unités. “Cela sera, en principe, discuté dans le courant de la semaine”, a-t-il précisé, et d’ajouter : “J’ai eu des promesses en ce sens, en plus il ne faut pas oublier que c’est le segment le plus attirant et le plus important en matière de logements en Algérie.”
Dans le même ordre d’idées, le ministre confirme que le surplus du programme AADL 2 sera destiné, “quoi qu’il en soit”, à celui de l’AADL 3. Pour M. Tebboune, les formules lancées par la suite, LSP et LPA, ne sont pas parvenues à remplacer la formule lancée pour la première fois en 2001 : “Nous sommes conscients qu’il y a eu beaucoup de dépassements. Cela dit, nous n’avons pas les moyens d’agir, car il s’agit de contrats liant des promoteurs privés à leurs clients. Malgré cela, nous avons revu les conditions d’obtention des agréments afin de faire le tri.”
Concernant la nouvelle ville Ali-Mendjeli, le ministre dit : “Il n’a jamais été question de faire une ville de cette envergure. Les programmes complémentaires qui se sont succédé ont malheureusement abouti à ce que l’on se retrouve aujourd’hui avec un nombre d’habitants supérieur à celui d’une wilaya du Sud. Nous avons pris acte de cette monumentale erreur, et, dorénavant, tous les accompagnements nécessaires seront pris en charge lors de la construction de villes nouvelles.” M.Tebboune rassure au passage les souscripteurs de CNEP-IMMO au sujet des 4.200 logements de la nouvelle ville, en annonçant que le Trésor public a accordé, dernièrement, le financement nécessaire à l’achèvement des travaux de VRD, à l’arrêt depuis plus de trois ans. Auparavant, la délégation s’était rendue dans la commune de Didouche-Mourad afin de s’enquérir de l’état d’avancement  du projet de 6.000 logements AADL. Samedi en fin d’après-midi, le ministre s’était déplacé à la nouvelle ville Ali- Mendjeli afin d’inspecter, en premier lieu, le chantier des 3.000 logements OPGI de l’unité de voisinage 16, quasi achevée, à l’exception des voiries et réseaux divers, et de l’aménagement extérieur dont les travaux butent contre la nature rocailleuse du terrain. Le directeur local de l’OPGI annonce, à ce titre, que la délocalisation des familles des bidonvilles d’Oued El-Had vers lesdits logements s’effectuera au mois de février, et non comme prévu, à la fin de l’année.
Issam Boulskibat


« 98% du programme d’habitat au titre du présent quinquennat lancé »
Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et  de la Ville, Abdelmadjid Tebboune, a affirmé que «98% du programme d’habitat inscrit en Algérie dans le cadre du programme quinquennal  2010-2014 a été lancé en travaux». Le ministre a indiqué, après avoir précisé que 73% de ce programme sera réceptionné “prochainement”, que cet “exploit” sera mis en exergue, lors de la rencontre d’évaluation générale devant être consacrée au secteur d’habitat le 15 janvier  2015. Mettant l’accent sur les efforts déployés par l’État pour venir à bout de la crise du logement, il a annoncé qu’”à partir de 2018, lorsque cette crise sera derrière nous, l’Algérie enclenchera une nouvelle phase consacrée à l’urbanisme, à la réhabilitation et à la restructuration de nos villes qui grandissent, afin de leur donner âme et beauté”.          Qualifiant la nouvelle ville Ali-Mendjeli de “grande erreur sur le plan urbanistique”, M. Tebboune, soulignant qu’il était désormais “interdit” de construire une cité sans équipements d’accompagnement, a insisté sur l’urgence d’adopter un mode de gestion administrative pour résorber les lacunes relevées dans cette agglomération.

« La chute du prix du pétrole n’aura pas de répercussions sur le programme d’habitat du prochain quinquennat »
La chute du prix du pétrole “n’aura pas de répercussions négatives sur la réalisation des programmes d’habitat prévus durant le prochain quinquennat”, a affirmé le ministre. “Aucun mètre carré du programme d’habitat prévu dans le cadre du programme quinquennal 2015-2019 ne sera touché, à cause des fluctuations actuelles des marchés pétroliers”, a souligné le ministre.

 

ELmoudjahid

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here