Les bénéficiaires des 749 logements sociaux locatifs par décision de pré-affectation attendent toujours la livraison et ce, depuis dix mois.

Ce quota d’habitations fait partie de la distribution formelle des 1655 logements qui a été effectuée au début du mois de juillet 2013, dont l’implantation est située entre Béchar-Djédid et le nouveau site vers la route de Lahmar.

La livraison des 749 unités sur ce dernier site tarde à voir le jour et l’impatience commence à gagner les bénéficiaires en possession pourtant des décisions de pré-affectation. Néanmoins, des informations recueillies sur place à l’occasion d’une visite sur les lieux,  font état de nombreux obstacles de nature différente se dressant devant la réalisation de ce programme d’habitat.

En premier lieu, le retard est dû à une lenteur dans les travaux d’achèvement affectant en particulier les aménagements extérieurs des nouvelles habitations, les travaux en cours sur le réseau d’assainissement ou encore sur celui du gaz.

Ensuite, un autre élément qui empêche l’accélération des travaux et auquel sont confrontés les entrepreneurs demeure la pénurie de la main-d’œuvre qualifiée introuvable. Selon nos sources les répercussions négatives dans la livraison de programmes de logements aux délais impartis ne sont pas à écarter tant, fait-on remarquer, elles vont aggraver la  pression déjà très forte de la demande sociale  en nette augmentation (plus de 15.000 demandes seraient déposées devant la commission de daïra).

Source: El Watan

 

 

 

Notre rédaction est constituée de simples bénévoles qui essaient de regrouper toute l'information concernant le logement dans un seul et même site