Home Actualité du logement en Algérie BLOCAGES DANS LE SECTEUR DE L’HABITAT À TIZI OUZOU L’éternelle malédiction du foncier

BLOCAGES DANS LE SECTEUR DE L’HABITAT À TIZI OUZOU L’éternelle malédiction du foncier

0
foncier algérie

Les chefs de daïra, les présidents d’APC sont mobilisés pour trouver des solutions à cette situation.

Le programme du logement à Tizi Ouzou connaît des retards dans différentes phases de sa réalisation. C’est le problème qui a poussé le premier responsable de la wilaya à intervenir directement pour accélérer la cadence des chantiers et la finalisation des raccordements à diverses prestations des logements livrés ou en phase de livraison.
Ces derniers manquent encore d’eau potable et d’assainissement dans plusieurs daïras.
Le wali a insisté, en fait, à ce que l’intérêt soit exclusivement axé sur les logements non encore viabilisés et qui relèvent des secteurs de l’Opgi, de l’agence foncière ainsi que l’examen du programme 2000 logements de l’Aadl.
Au cours de la présentation de son secteur, le directeur de l’Opgi a révélé que 19.975 logements, dont le nombre réceptionné au 28 janvier 2014 est de 495 logements.
Ces derniers connaissent des problèmes de raccordement aux différents réseaux, du gaz, de l’électricité et de l’assainissement dans différentes localités et communes. Aussi, pour parer à ces retards, les pouvoirs publics ont pris la décision de mettre sur pied, dans les jours qui viennent, une commission composée des différentes directions concernées de la wilaya, en vue de l’identification, en collaboration avec les chefs de daïra et les présidents d’APC, des travaux à réaliser à travers les différentes daïras concernées de la wilaya.
Cette structure aura pour tâche première de dégager l’enveloppe financière nécessaire pour les travaux liés au raccordement des logements réceptionnés aux différents réseaux.
Par ailleurs, les responsables des différents secteurs intervenant dans la réalisation du programme de logement dans la wilaya de Tizi Ouzou ne pouvaient pas passer outre un sérieux problème.
Un problème qui se pose avec une acuité légendaire dans la wilaya de Tizi Ouzou. Un grand nombre de logements n’a pu être lancé faute de terrains devant servir d’assiettes au niveau de certaines localités.
Dans la daïra d’Azazga ce sont 500 logements, à Tizi-Gheniff 200 logements et à Aghribs 240 logements qui attendent encore de trouver un morceau de terrain. Le wali a ainsi instruit les chefs de daïra concernés ainsi que le Dlep de trouver des solutions.
Ces derniers devaient, dès hier, s’y affairer en collaboration avec les présidents d’APC. Pour le premier responsable de la wilaya, l’instauration d’une coordination entre les différents partenaires de la wilaya serait l’unique voie pour trouver des solutions, à même d’aller de l’avant dans la réalisation de ces logements.
Enfin, il est à mettre en évidence le rôle des présidents d’APC et le reste des élus dans la réussite de ce programme.
Ces derniers, connaissant mieux que quiconque les réalités de leurs communes, devraient être aux avant-postes de la quête des assiettes de terrain pour la réalisation des logements inscrits au bénéfice des citoyens de leurs communes.
Mais hélas, il est de notoriété publique que beaucoup de maires ne travaillent que pour se faire élire à un autre mandat, ignorant totalement l’intérêt des citoyens.

 

L’expressiondz

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here