Des demandeurs de logements sociaux, en majorité des femmes, ont organisé un sit-in, hier, devant le cabinet du wali pour réclamer leur droit à un toit décent lors des prochaines opérations de distribution. Venant de plusieurs quartiers de Constantine, à l’instar de l’avenue Belouizdad, d’El Manchar, Djenane Ezzitoune, du centre-ville, mais aussi des cités périphériques, de Ziadia, Emir Abdelkader, de Sidi Mabrouk et de Boumerzoug, notamment, les concernés ont fait part, à travers ce sit-in, de leur détresse sociale. D’après, leur représentante, Mme Mouna, il s’agit de deux groupes distincts, dont le premier est composé de ceux et celles, à qui on n’a même daigné adresser les décisions de pré-affectation, comme tout le monde, alors qu’ils ont déposé les demandes depuis plusieurs années. Et d’indiquer, à titre d’exemple, qu’elle l’a fait pour ce qui la concerne depuis 20 ans maintenant. Et toutes celles et ceux dans son cas, possèdent des récépissés pour le prouver, puisque la date de dépôt des dossiers à l’APC ou à la daïra y figure. «C’est de la hogra caractérisée», estime-t-elle. «Aussi, nous réclamons qu’on nous envoie les décisions de pré-affectation, qui nous reviennent de droit, ainsi que notre intégration dans les prochaines listes des bénéficiaires», ajoute-t-elle. Et notre interlocutrice de poursuivre que le 2e groupe est formé de demandeurs à qui on a délivré les fameuses pré-affectations, mais qui n’ont pas été portés sur la liste des 2.500 logements affichée le 2 du mois de mai dernier. Ils sont là aujourd’hui pour exprimer leurs inquiétudes concernant leur cas, demandant de figurer en priorité sur la 2e liste des bénéficiaires de logements, qui en comporte autant que la 1ère, soit 2.500 bénéficiaires, qui se fait, malheureusement, désirer malgré le fait qu’elle soit annoncée à intervalles réguliers par les autorités. Et ils demandent pour leur part, bien évidemment de la voir affichée le plus tôt possible et d’espérer y trouver leurs noms. A rappeler, dans ce cadre, que le chef de la daïra de Constantine a déclaré, hier, à la radio régionale de Constantine, que l’avant-dernière liste de 2.500 logements sera affichée incessamment au niveau des 10 délégations communales. Indiquant, dans le même sillage, que plus de 400 noms ont été retirés de la liste de près de 10.000 bénéficiaires de décisions de pré-affectation, car les concernés ont déjà bénéficié de terrains ou de logements relevant d’autres formules, souligne-t-il.

Source: le Quotidien d’Oran du 15/01/2019