Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville et le wali d’Alger, Abdelkader Zoukh, ont donné des instructions strictes aux directeurs de l’urbanisme et de la construction de prendre les mesures nécessaires pour accélérer la réalisation des projets dans la wilaya, soit 236 000 logements.

En effet, le directeur de l’habitat d’Alger, Ismaïl Loumi, dans un communiqué à Echorouk, que ses services avaient commencé à préparer les études des projets résidentiels programmées dans le cadre de l’accord entre les municipalités et la Fondation nationale pour la fourniture de réserves, qui a cessé ses travaux depuis les années 90 du siècle dernier en raison du problème de financement, conformément aux instructions strictes du ministre de l’Habitat, M. Abdelmadjid Taboun, qui vise à ressusciter le projet des APC/CNEP. L’interlocuteur a également noté que le ministre avait souligné la nécessité de relancer le projet, ajoutant que le processus comprendra tous les logements APC/CNEP à Alger, qui sont de 2500 logements, distribués à Bouzaréah, Ouled Fayet, Dar El Beïda, Bab-Ezzouar et autres.

En termes de chiffres, selon Loumi, le parc de logement à Alger comprend 236 000 logements en cours de construction dans divers formats, où la wilaya d’Alger compte 84 000 unités encore en œuvres, dont une part importante a connu un pourcentage défini d’achèvement des progrès remarquables, suivi de la formule location-vente, estimée de 60 000 logements, assurant les citoyens d’Alger que les travaux fonctionnent à un rythme accéléré en raison de prendre toutes les mesures pour accélérer la réalisation suivant les instructions du ministre, pour être livrés avant la fin de 2015, avec le départ dans la réalisation de 45 000 logements sociaux aux trois pôles urbains à Alger.

source: Echourouk