Les 60 logements sociaux, dont les travaux de réalisation accusent un retard énorme à El-Oukayat (commune de Béni Rached à Chlef), sont toujours à l’arrêt. Pour les demandeurs de logement concernés, qui demeurent nombreux à avoir déposé, chacun, leurs dossiers auprès des instances administratives compétentes, l’attente a trop duré. “Les travaux de réalisation de ces logements sont à l’arrêt depuis plus de trois ans. On nous a fait savoir que c’est pour des raisons techniques que l’arrêt en question est provoqué. Depuis leur lancement pour la première fois, les travaux engagés ne concernent, à ce jour, que le creusement des fondations. Selon nos informations, ce sont les difficultés techniques qui ont contraint les entreprises à se retirer définitivement du projet”, expliquent de nombreux citoyens. Ces mêmes témoignages ont été confirmés par l’un des membres de l’assemblée communale de Béni Rached, Abdellah Zaounane en l’occurrence. D’après celui-ci, le nombre de demandeurs de logement enregistrés au niveau local est considérable et ne fait qu’augmenter au fil des années. Le même élu communal a fait savoir à ce sujet que les services concernés au niveau de l’APC de Béni Rached ont enregistré “à ce jour 7000 demandes de logement dans le cadre de l’habitat rural et 650 autres de logements LSL. Comment pourrons-nous faire face à cette forte demande alors que rien ne se fait, notamment en matière de réalisation de logements dans cette commune dont la population est importante ? C’est pourquoi, dans le but de satisfaire cette forte demande, nous interpellons encore une fois les autorités compétentes de la wilaya afin de prendre sérieusement en considération notre appel en tant qu’élus de cette assemblée, et aussi celui de toute la population locale qui attend toujours le redémarrage des travaux de ces 60 logements”.

Source: Liberté d’Algérie



Commentaires