Le dossier «des logements sociaux» dans la ville de Guelma a rebondi, lundi, devant la wilaya sous forme de sit-in. Les demandeurs tempêtent. Alors que la liste des bénéficiaires tarde à être finalisée et achoppe sur quelques contraintes, la colère ne fait que s’amplifier chez les citoyens.
Mardi, plusieurs personnes se sont retrouvées devant l’entrée principale de la Wilaya pour manifester leur colère. Les slogans et les banderoles en disaient long sur l’exaspération d’une population qui vit le calvaire sans fin du besoin en logements. Un mécontentement d’autant plus vif que le retard enregistré par les services concernés dans la finalisation de ladite liste est vivement mis en cause. Excédés par «une interminable attente», des demandeurs résignés à leur sort ont lancé un appel à mobilisation, diffusé sur Facebook, en réaction aux retards dans la distribution du quota destiné aux demandeurs de logement social de la ville de Guelma. Plusieurs dizaines de personnes ont répondu favorablement en se rassemblant, en début de matinée, ce lundi 30 décembre, devant le siège de la Wilaya, pour «exprimer leur désarroi». «Notre rêve est devenu un véritable cauchemar», nous déclarent des citoyens rencontrés sur les lieux. «Aucune opération d’attribution de logement social n’a été opérée dans la ville de Guelma, depuis juin 2014», ajoutent-ils. Le rassemblement qui s’est poursuivi jusqu’à mercredi matin s’est déroulé dans le calme. Un dispositif de sécurité a été mis en place. Aucun incident n’est à déplorer.
Noureddine Guergour

Source : Le soir d’algérie du 2.1.2020


Notre rédaction est constituée de simples bénévoles qui essaient de regrouper toute l'information concernant le logement dans un seul et même site