Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Abdelmadjid Tebboune, a annoncé samedi à Alger qu’une opération de recensement des logements sociaux vacants vient d’être lancée par son département.

Outre les logements sociaux inoccupés, le ministre a indiqué dans une déclaration à l’APS, que les logements sociaux occupés par des personnes autres que les bénéficiaires, sont également concernés par cette opération.

M. Tebboune a souligné que “les logements sociaux sont destinés aux personnes démunies”, précisant que “louer ces logements ou les laisser vacants signifie que la distribution de ces logements n’a pas été conforme aux règles”.

Des spécialistes avaient affirmé dernièrement que le nombre de logements sociaux vacants ou inachevés s’élève à 3,1 millions d’unités sur tout le territoire national.

Mais, le ministre souligne qu'”en l’absence d’une opération de recensement, personne ne peut définir ce nombre”, ajoutant que les résultats de l’enquête permettront de prendre “les décisions nécessaires”, sans donner plus de détails.

M. Tebboune a affirmé, en outre, que le ministère a fixé la fin du premier semestre de 2015 comme dernier délai pour la délivrance des actes de propriétés des logements acquis dans le cadre des formules de logement de location-vente de l’AADL, social et promotionnel, et ce, conformément à la loi 08-15, relative à l’achèvement des constructions et leur mise en conformité.

Le ministre a également annoncé qu’au-delà de juillet 2016, “aucun prolongement n’est prévu” pour l’opération de régularisation des logements et leur mise en conformité.

 

radioalgerie