Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Abdelwahid Temmar était hier à Mascara pour une visite d’inspection et de travail dans la wilaya pour s’enquérir des projets et des réalisations relevant de son département ministériel.

Le ministre, accompagné des autorités civiles et militaires locales, s’est rendu dans la commune de Ferraguig, dans la daïra de Mohammadia, pour la distribution de 80 décisions d’octroi d’aide à l’habitat rural sur les 314 prévues pour cette commune aux citoyens de cette localité à vocation agricole, une opération entrant dans le cadre du programme d’habitat rural dans la région estimé à 47.204 unités dont 41.989 achevées et 4.137 en voie de réalisation dans toute la wilaya de Mascara. M. Temmar n’a pas manqué de souligner à cet effet l’effort gigantesque consenti par l’Etat, et ce, dans le cadre du programme présidentiel, pour encourager ce type d’habitat dans les zones rurales et agricoles pour le maintien de la population sur leurs sites de vie et d’activités, tout en mettant en relief la priorité accordée par les pouvoirs publics pour l’amélioration des conditions sociales de la population en milieu rural, notamment les jeunes, un grand chantier, dira-t-il, pour un nouveau type d’habitat regroupé ou les assiettes destinées à la construction de type regroupé. Un quota supplémentaire accordé pour les habitants de cette commune, compte tenu de la forte demande et l’engouement pour ce type d’habitat.
Le ministre a longuement écouté les habitants de la région qui lui ont fait part de leurs préoccupations. L’hôte de la cité de l’Émir a indiqué que ce type d’habitation répond favorablement au milieu environnant de la région sous tous ses aspects géographiques et au relief du paysage accidenté. Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville s’est rendu ensuite au chef-lieu de la wilaya sur le site des 1.000 logements AADL pour la pose de la première pierre de ce grand chantier s’étalant sur 8,38 ha pour un délai d’exécution de 26 mois, moyennant une enveloppe de 307.6750.000,00 DA pour un programme de 6.567 logements. Le ministre a insisté sur la nécessité de l’existence des équipements et de commodités dans ces cités d’habitation et également sur la qualité des travaux, la viabilisation et les espaces verts. L’entreprise turque Dek In San, chargée des travaux de réalisation, a été sollicitée par le ministre pour l’ajout d’une petite mosquée et d’un stade de proximité. Le ministre a également visité le chantier des 50 logements LPA à Khessibia de trois blocs s’étalant sur 3.654 m2 pour un montant global de 202.209.502,46 DA. M. Temmar a longuement mis en avant le programme du relogement initié et décidé par le Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika. Le premier responsable du secteur de l’Habitat s’est félicité des efforts consentis par la wilaya dans cette opération de grande envergure pour la résorption de l’habitat précaire même si beaucoup reste à faire dans ce domaine.
Tous les moyens de l’État seront mis en œuvre pour l’éradication de l’habitat précaire dans la région de Béni Chougrane, qui enregistre une nette avancée dans le domaine du relogement. La nature de la wilaya connue pour sa vocation agricole et rurale nécessite d’opter pour l’habitat rural groupé, qui doit répondre aux demandes sans cesse grandissantes de logement exprimées par les habitants de ces zones, a-t-il indiqué à l’issue de son intervention.
M. Temmar a estimé que les présidents des APC chargés d’établir des listes d’aides à l’habitat rural doivent réserver des quotas au profit des jeunes et des handicapés pour leur faciliter leur insertion dans la société. Il a aussi consacré un quota supplémentaire de 1.000 aides à l’habitat rural et de 500 logements promotionnels aidés (LPA) au profit de la wilaya, a-t-on appris du directeur de l’habitat, M Guellil Abdelmadjid.
Lors d’une séance de travail ayant regroupé le ministre avec les autorités locales et les cadres du secteur de l’habitat, il a été décidé d’octroyer des enveloppes financières pour l’aménagement et l’inscription de nouveaux projets à l’intitulé de l’éducation et la sûreté nationale. Le même responsable a ajouté que le ministre a réservé un montant de 700 millions de DA pour les travaux d’aménagement externe des nouvelles cités. Il a également donné son accord pour inscrire la réalisation de trois groupes scolaires intégrés, deux CEM et un siège de la sûreté urbaine.

Source: El Moudjahid du 06/01/2019



Commentaires