Fin du calvaire pour les souscripteurs des logements AADL2001 qui ont été ensuite affectés au programme AADL-CNEP, dont la réalisation a pris un retard préoccupant et dramatique pour des milliers de familles. Jeudi, le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Abdelmadjid Tebboune, a annoncé que 8.700 souscripteurs à ce programme d’accès au logement recevront leurs décisions avant la fin du mois d’avril. Il a précisé, au cours d’une cérémonie de remise de clefs à des souscripteurs de logements location-vente à Aïn Benian (ouest d’Alger), que l’Agence d’amélioration et de développement du logement (AADL) a régularisé la situation de près de 8.700 logements dans le cadre du programme conjoint avec la CNEP. Quelque 4.000 logements de cette formule ont été réalisés dans la wilaya de Constantine et d’autres à Alger, Oran, Annaba. »Tous les logements sont fin prêts, ne restent que les travaux de voiries et réseaux divers (VRD)», a précisé M. Tebboune, selon lequel les décisions seront remises aux souscripteurs vers la fin du mois d’avril. Ce programme concerne quelque 1.200 souscripteurs du programme AADL de 2001 et qui ont été par la suite réorientés vers la formule conjointe CNEP-AADL, ce qui dans les années 2006 et 2011 avait suscité la colère des souscripteurs qui avaient organisé des sit-in de protestation contre la non-prise en compte de leurs demandes. En 2006, l’AADL avait lancé, en partenariat avec la CNEP-Banque, un programme pour la réalisation de 65.000 logements de type location-vente pour prendre en charge les dossiers restants du premier programme lancé en 2001. Ce programme n’a vu que la réalisation de quelque 1.000 logements, en raison de multiples problèmes, ce qui avait suscité à l’époque la colère des souscripteurs et provoqué des sit-in de protestation dans plusieurs villes dont Alger et Oran. L’achèvement de cette opération ainsi que les souscriptions AADL de 2001-2002 permettront à l’agence de se redéployer sur les nouveaux programmes lancés en 2013. «L’AADL peut désormais se consacrer à son nouveau programme «AADL2» après avoir réglé son contentieux avec la CNEP-Banque et achevé son premier programme de logements (55.000 logements de type location-vente)», a souligné M. Tebboune. Par ailleurs, pour les souscripteurs de 2001 et 2002 qui ont actualisé leurs dossiers en 2013 après la reprise de la formule location-vente par l’Etat, il a confirmé que 53.000 d’entre eux ont reçu leurs ordres de versement de la première tranche du prix du logement, et les 13.000 souscripteurs restants recevront leurs ordres de versement avant la fin du mois d’avril prochain.

Source: le Quotidien d’Oran