L’Algérie est en avance de 15 ans par rapport au programme « ONU-Habitat », et ce grâce au programme du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a affirmé mardi à Béchar le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Abdelmadjid Tebboune. « Nous sommes fiers que l’Algérie soit en avance de 15 ans par rapport au programme ONU-Habitat, et ce grâce au programme initié par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, lequel a permis d’atteindre en 2016 l’objectif d’une capitale sans bidonvilles », a indiqué M. Tebboune lors d’une réunion avec les élus et représentants de la société civile de Béchar. « Les rapports des ONG qui dressent un tableau noir de l’Algérie sont le fait de lobbies bien connus », a rappelé le ministre affirmant que tous les indicateurs socio-économiques de l’Algérie « sont reconnus par l’ONU ». « Certains taux nationaux de la vie sociale dépassent les moyennes mondiales, à l’instar de l’alimentation en eau potable (AEP) », a-t-il précisé ajoutant que le « citoyen algérien bénéficie de 180 litres/jour alors que la moyenne mondiale est de 160 litres/jour ». Ces indicateurs attestent que « le pays est sur la bonne voie », a poursuivi M. Tebboune affirmant que « la jeunesse algérienne, mature et pétrie de patriotisme, ne se laissera pas entraîner par quiconque ». « L’Etat algérien ne ménagera aucun effort pour répondre à toutes les revendications objectives de sa population », a affirmé le ministre qui a rappelé que « trois millions de logements, toutes formules confondues, ont été distribuées depuis l’arrivée du Président Bouteflika au Pouvoir ». Après avoir admis que l' »Algérie fait réellement face à une crise économique suite au recul de ses recettes de 50 % en raison de la chute des prix des hydrocarbures ». M. Tebboune a soutenu que « la situation n’est cependant pas grave, et ce grâce à la clairvoyance du président de la République, Abdelaziz Bouteflika ».

Source: Réflexion le 14-01-2017