Après une longue attente, 268 familles bénéficiaires de logements locatifs publics ont obtenu, jeudi dernier, les clés de leur appartement situés à Aïn Trick, un centre urbain à la périphérie sud de la capitale des Hauts-Plateaux.

Ayant souffert des années durant de conditions d’hébergement précaires, les bénéficiaires n’ont pas caché leur satisfaction lors de la cérémonie présidée par le wali, Nacer Maskri, lequel a promis de tout entreprendre pour livrer des nouveaux quotas de logements en construction à Abid Ali et Aïn S’fiha, deux nouveaux ensembles d’habitation du chef-lieu de wilaya. Les autorités se sont par la suite dirigées vers le hameau de Chirhoum (commune de Beni Fouda), où elles ont procédé à la mise en service du gaz naturel. L’opération a permis à 500 foyers de bénéficier de cette commodité ayant fait défaut aux habitants de la bourgade précitée.

Connu pour son hiver rigoureux, le bourg va désormais passer la saison hivernale au chaud. Il convient de préciser que cette opération intervient quelques jours après les raccordements de plus de 3480 foyers à Ouled Menani (Salah Bey), Aïn Oulmene, Bouandas et Aït Tizi. Selon le directeur de l’énergie de la wilaya, Mohamed Meziane, l’objectif de 32 000 raccordements fixé pour l’année 2016 sera atteint pour ne pas dire dépassé. «Après les raccordements des trois derniers chefs-lieux de commune, à savoir Bousselam, Aït Nawal M’zada et Aït Tizi, où la mission des entreprises n’a pas été facile, d’autant plus que le terrain est en ces lieux est difficile d’accès, on peut désormais annoncer que les 60 communes de la wilaya sont raccordées à 100%. Même si le travail est déjà entamé, on va maintenant consacrer tous nos efforts et moyens en direction des petites localités, où la demande est aussi importante», précise notre interlocuteur ayant tenu à révéler que le taux de raccordement au gaz naturel au niveau de la wilaya Sétif est l’un des plus élevés à l’échelle nationale. Il dépasse les 90%.

Source: Elwatan le 03-12-2016



Commentaires