Le ministre du Logement, de l’Urbanisme et de la Ville, Abdelmadjid Teboune, a déclaré que les constructions anarchiques (illicites), seront éradiquées, d’ici 2015, estimées à 380 000 logements, au niveau des 48 wilayas, alors que l’Etat, a mis tous les moyens, pour mettre fin à ce phénomène, parallèlement avec la restructuration et la réhabilitation des anciennes villes, avec l’achèvement de nouvelles villes et les pôles urbains intégrés, qui permettra le contrôle de la croissance urbaine des nouvelles villes en rééquilibrant la structure urbaine sans compromettre les terres agricoles avec des rendements élevés et des zones irriguées et forestières.

Le ministre, a souligné, dans une conférence de presse, qu’il a animée hier, en marge  du Forum sur les nouvelles villes, à l’Hôtel El Aurassi à Alger, que les projets qui sont en cours,  suffiront à caser tous ceux qui occupent les résidences précaires, parmi ceux qui sont recensés en 2007, et qui n’ont pas bénéficié d’aucune aide de l’Etat.  Tandis que toutes ces constructions illicites seront immédiatement démolies.

Le premier responsable du secteur du logement, a évoqué un autre volet, celui de la restauration des anciennes villes, et leurs restructurations en partenariat avec tous les secteurs, et en coordination avec des partenaires étrangers, ainsi que la création d’un bureau commun avec les Espagnols pour assurer le réaménagement des anciennes villes, en parallèle avec l’installation de l’Observatoire national de la gestion des villes durant cette semaine.

source: Echorouk


Notre rédaction est constituée de simples bénévoles qui essaient de regrouper toute l'information concernant le logement dans un seul et même site