foncier algérie
foncier algérie

Sur ordre de M. Ouled Salah Zitouni, wali de Mascara, les services techniques de la direction de l’agence foncière de wilaya, en coordination avec les services techniques des différentes communes concernées, ont procédé dernièrement à travers le territoire de la wilaya, au recensement de 2.700 lots de terrain à bâtir attribués durant les années 80, dans le cadre de l’auto construction, non encore construits, abandonnés en champs vagues à des dépotoirs, des dépôts d’ordures ménagères, et autres lieux de rencontre nocturne de délinquants pour la consommation de boissons alcoolisées, de drogues et de stupéfiants.
Les bénéficiaires ont été destinataires d’avis pour la mise en construction de leurs lotissements, faute de quoi, leurs biens feraient sur décision du wali, l’objet de récupération par l’Etat à des fins d’utilité publique en y réalisant des équipements publics.
Il est précisé que sur les 2.700 lots de terrain à bâtir non encore exploités recensés, 1.500 se situent au niveau du chef-lieu de wilaya, alors que 400 propriétaires n’ont pas encore entamé les premiers travaux de construction de leur habitation.
Des huissiers de justice ont d’ailleurs été désignés en vue de constituer des dossiers scellés à cet effet. Ces lots de terrain à bâtir toujours voués à l’abandon par leurs bénéficiaires, ont fait de la part de l’Etat l’objet de travaux de raccordement aux différents réseaux dont celui de l’AEP, l’assainissement, l’électricité et le gaz, en attendant que les propriétaires correspondants se manifestent en vue de régulariser leur situation en réglant les différentes factures de raccordements aux différents réseaux.

 

Echo d’Oran