Concernant les logements sociaux, le directeur général de l’OPGI a indiqué qu’au pôle urbain d’Oued Tlélat, 17 000 unités sont programmées, dont 6 300 distribuées et 10 700 en cours de réalisation.

Plus de 22 190 logements AADL devront théoriquement être distribués lors des deux prochaines années à Oran, selon le communiqué des services de communication de la wilaya d’Oran, sanctionnant la rencontre qui s’est déroulée dimanche, présidée par le wali et consacrée au dossier du logement. Dans le détail, ce sont 2000 unités qui seront distribuées au premier trimestre de 2020, suivies de 4231 logements, lors du troisième trimestre de la même année ; 5147 autres unités sont programmées pour les trois derniers mois de 2020.

Les prévisions de la wilaya portent également sur 2021 où seront distribués 9000 logements. Présent à cette rencontre, le directeur régional de l’AADL a indiqué que 11 805 logements AADL ont été livrés jusque-là, et que 26 460 autres unités sont en instance, entre 22 195 en cours de construction et 4265 en étude, en attendant de régler le problème des assiettes foncières.

Ces distributions ont été programmées après la mise à disposition de 1,8 milliard de dinars pour le raccordement aux réseaux d’assainissement. Quant au logement promotionnel aidé (LPA), dans son ancienne formule, la directrice du logement a présenté un calendrier consacré à la fin des travaux. La nouvelle formule concerne 4500 unités dont 1700 se trouvant dans le nouveau pôle urbain Ahmed-Zabana.

Concernant les logements sociaux, le directeur général de l’OPGI a indiqué, pour sa part, qu’au pôle urbain d’Oued Tlélat, 17 000 unités sont programmées, dont 6300 distribuées et 10 700 en cours de réalisation. Quant au vieux bâti, le CTC poursuit son diagnostic concernant les logements menaçant ruine à Sid El-Houari, Plateau, El-Hamri… La rencontre a également abordé le problème des constructions illicites, et un programme spécial est en train d’être préparé pour faire face à ces points noirs.

Source : Liberté du 03.12.2019