Le logement entrant dans la formule locationvente AADL coûtera dorénavant plus cher.

Cette annonce, dont les prémices étaient déjà annoncées par l’ex-ministre de l’Habitat, Abdelmadjid Tebboune, est aujourd’hui officielle notamment après la publication de l’arrêté interministériel fixant les éléments de calcul du coût de construction et du prix du logement destiné à la location-vente au 55e numéro du Journal officiel.

Dans ce nouveau texte datant de juin dernier, plus précisément dans l’article 2, le coût de réalisation de l’habitation destinée à la location-vente est fixé à 50 000 DA le mètre carré. S’ajoute à ce coût, le prix de réalisation des VRD qui est fixé à 589 000 DA par logement. Dans les autres articles de ce nouveau texte, sont citées les différentes aides de l’Etat à ce type de logement, à savoir l’abattement de 100% sur le prix de cession du terrain relevant du domaine privé de l’Etat et l’aide frontale de l’Etat fixée à 700 000 DA au profit de chaque bénéficiaire d’un logement.

Il est précisé dans l’article 5 de ce document officiel que l’Etat prend en charge le coût total de réalisation des VRD tertiaires au profit des logements AADL inscrits au programme de 2001-2002. Cette mesure ne s’applique pas aux logements inscrits au programme de 2013, où l’Etat ne prend en charge que 72% du coût de réalisation des VRD.

Les logements AADL 2001-2001 bénéficient également de l’aide de l’Etat d’un montant de 10 000 DA sur le coût du mètre carré contre 5000 DA seulement pour ceux de 2013. A ce titre, le bénéficiaire est appelé à verser 25% du reste du montant du prix du logement après déduction des aides consenties par l’Etat et doit s’acquitter de la différence pendant une durée n’excédant pas 25 ans, lit-on dans l’article 6 de cet arrêté.

Tout compte fait, le prix d’un F3 dont la superficie est de 70 m² est désormais de 2 689 000 DA au lieu de 2,1 millions de dinars, soit une augmentation de près de 600 000 DA le logement. Pour le F4 dont la superficie est de 85 m², le prix passe de 2,7 millions de dinars à 3 385 000 DA, soit une différence à la hausse de près de 685 000 DA.

Donc, le coût réel du logement dépasse de loin ce nouveau prix affiché à travers ce nouveau texte. Un prix qui a augmenté de 20% par rapport à l’ancien», explique notre interlocuteur qui trouve la démarche de faire payer au souscripteur le prix de réalisation des VRD assez courageuse.

Source:Elwatan 11-10-2017


Commentaires