Les habitants du bidonville situé dans la cité Adnane du quartier Le Rocher dans la ville de Sidi Bel Abbès, ont observé dans la matinée du mardi, un sit-in devant le siège de la wilaya, pour attirer l’attention du wali sur leur calvaire et exiger leur part au logement socio locatif à l’instar des autres citoyens de la wilaya, soulignant à ce sujet qu’ils vivent une situation lamentable.
Leurs loges sont construites de béton et de toit en zinc, dépourvues du réseau d’eau potable, de gaz de ville et du réseau d’assainissement, ce qui les expose à toutes sortes de maladies à cause de l’humidité des lieux et des mauvaises odeurs qui se dégagent à longueur de journée, laissant aussi proliférer les rongeurs et les insectes.
Les contestataires ont indiqué que leur calvaire perdure depuis plusieurs années, alors qu’ils ont déposé des dossiers pour bénéficier d’un logement, sans suite, après avoir constaté que leurs noms ne figureraient pas parmi les bénéficiaires de la liste affichée récemment.
Ils sont sortis de leur silence pour manifester leur mécontentement. «Nous ne supporterons pas de revivre un autre hiver glacial sous le zinc et sans commodités», tonnent les habitants du bidonville, ajoutant que les taudis s’érigent de jour en jour. Les mécontents qui ont demandé de rencontrer le wali, déclarent n’avoir pas les moyens pour louer un logement décent ou postuler au logement social aidé et leur unique espoir est le logement social locatif.
Après un moment de rassemblement, le premier responsable de la wilaya a rencontré les représentants des habitants du bidonville, pour écouter leurs préoccupations.

 

Source : L’echo d’oran