Même si le problème du logement est toujours d’actualité dans la wilaya de Tissemsilt, surtout avec le nombre grandissant des demandeurs et les retards accusés par la plupart des collectivités locales dans la distribution, il est tout de même impératif d’évoquer la prise en charge de l’Etat au plus haut niveau.

 

En effet, dans cet ordre d’idées, la dernière visite de travail et d’inspection du wali aux niveaux de plusieurs sites du chef-lieu de la wilaya, a mis les points sur les « i » pour certains projets qui accusent du retard et a levé le doute qui a longtemps régné sur ces logements dont les listes ont été affichées il y a près de deux ans. Vu les contraintes liées au domaine de la construction telles, le manque de main d’œuvre qualifiée, la limite des entreprises de réalisations et les perturbations dans l’approvisionnement en matières de construction, les autorités de la wilaya de Tissemsilt à leur tête Mr Benmessaoud Abdelkader s’activent depuis quelque temps à garantir le plus grand nombre de logements possible aux demandeurs. S’il y a un consentement parmi la population se trouvant en difficulté sociale ces jours-ci, c’est au sujet du logement et sur ce sujet, le wali avait ordonné que les clés du quota de 350 logements sociaux locatifs LSL sises à Hai Seffah et l’autre quota de 40 logements sociaux locatifs LSL à Ain Lorent seront distribués avant le mois du Ramadan aux bénéficiaires alors que pour les 100 logements sociaux participatifs LSP Seffah, le même responsable avait avancé la date du 05 juillet prochain comme délai à l’entreprise de réalisation pour les distribuer à leurs bénéficiaires. Enfin, on a appris aussi que d’autres programmes sont en réalisation et que prochainement un autre quota de logements sera distribué.
Soource: Réflexion le 16-5-2017


Commentaires