Home Actualité du logement en Algérie tizi ouzou : Viabilisation des sites urbains: 150 milliards de centimes devront être dégagés

tizi ouzou : Viabilisation des sites urbains: 150 milliards de centimes devront être dégagés

0
tizi ouzou : Viabilisation des sites urbains: 150 milliards de centimes devront être dégagés

Une enveloppe budgétaire de 150 milliards de centimes devra être dégagée par le ministère de l’Habitat pour la finalisation des travaux d’assainissement et de VRD, dans l’objectif d’assurer la viabilité des zones urbaines nouvellement réalisées et qui sont implantées au niveau de différentes localités de la wilaya de Tizi-Ouzou, a annoncé, le premier magistrat de la wilaya, Mohamed Bouderbali, en marge de la cérémonie de remise des clefs au profit des bénéficiaires des 131 logements LSP-agence foncière, qu’il a présidée, avant-hier au niveau de la commune de Tigzirt, à une quarantaine de kilomètres au nord du chef-lieu de la wilaya.

 

Après avoir inspecté le projet des 131 logements LSP-agence foncière, le wali s’est montré satisfait quant à la qualité des travaux de réalisation de ces logements. En revanche, il a avoué qu’il existe un déficit en matière de viabilité des sites urbains. A cet effet, il s’est engagé à saisir le département d’Abdelwahid Temmar pour dégager une enveloppe financière de 150 milliards de centimes pour la viabilisation des zones urbaines. «Certes, le programme de logement avance bien, mais il y a un déficit dans la viabilité des sites qui ne répondent à aucune norme urbanistique», a-t-il déclaré. Bouderbali a mis l’accent sur le fait que ces 131 logements livrés à leurs bénéficiaires répondent aux normes urbanistiques puisque d’après lui, un budget de 22 milliards de DA sera attribué à cet effet. «Nous espérons que nos entreprises chargées de la réalisation de ces projets veilleront davantage sur la viabilité de l’assainissement».
La viabilisation reste un énorme os qu’il faut dépasser. Le nombre de lotissements et autres cités réalisés durant ces quelques dernières années, pour certains depuis près d’une vingtaine d’année, sont toujours un énorme chantier. Les accès sont restés tels quels et même les déchets bâtiments engendrés par les travaux de construction sont laissés sur place, donnant du coup un visage des plus hideux à ces lotissements et cités où l’insalubrité atteint des proportions inouïes.

Source:Le temps 25-09-2017

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here