Crédit sans intérêt en Algérie Crédit immobilier halal

Que ce que la finance islamique ?

Finance islamique Algérie Crédit sans interet
Finance islamique Algérie Crédit sans intérêt

La finance islamique est une finance fondée sur les principes de la religion islamique, elle se base sur deux piliers

– L’interdiction de l’intérêt, l’usure ou la (ribhâ)
– La responsabilité sociale de l’investissement (interdiction de la spéculation « maysir »)

Dans la finance islamique il est interdit de financer des activités telles que les jeux de hasard, alcool, armement, élevage porcin et charcuterie porcine, la pornographie ou autres activités menant à la débauche, et la déchéance (HALAK) de l’être humain.

Cette finance est dédiée à toute personne qui désire investir dans un logement une entreprise, ou autres activités dans le respect des valeurs humaines qu’il soit musulman ou non.

Exemple simple pour mieux comprendre :

Un particulier désirant l’achat d’un appartement ou d’un terrain se dirige vers sa banque qui offre des produits islamiques ou une banque totalement islamique.

Il demande l’achat de ce bien, la banque achète pour vous le bien et vous le loue sur une période donnée, arrivée à la fin de la location vous êtes le propriétaire de ce bien, et bien sur la banque est « caution solidaire » avec vous durant la durée de cette location, exemple si vous avez des dégâts vous ne serez pas le seul à payer la banque sera solidaire avec vous et vous aidera.

Ça Rappel un peu la formule Logement AADL location-vente mais c’est dédiée à tout genre d’investissement et vous partager tous les risques et gains avec votre banque.

Les différents produits ou Financement de la banque islamique 

 

« Dieu a rendu licite le commerce et illicite l’intérêt ». Coran – surat el baqara verset 275

C’est un contrat de vente qui vous permet l’achat d’un bien avec des profits majoré de la part de votre banque.

Exemple : vous souhaitez acquérir un bien, vous désignez ce bien à votre banque, cette dernière l’achète et vous le revend à un prix majoré d’une marge bénéficiaire convenue auparavant.

Jusqu’aux termes des échéances du contrat, c’est la banque qui supporte la responsabilité et les pertes liées à la destruction du bien ou si ce-dernier se voit affecté d’un vice caché.

1 : Vous désignez le bien que vous souhaitez acquérir

2 : Le prix de vente et la marge sont fixés avec votre banque

3 : Vous faites une promesse d’achat à la banque

4 : La banque signe un contrat d’achat-vente avec le vendeur du bien.

5 – Le vendeur délivre le bien à l’investisseur.

6 : Un contrat de Mourabaha est signé entre la banque et vous-même : vous devenez propriétaire du bien au terme des échéances du contrat.

2 – EL ISTISNA

L’Istisna est un contrat de construction au travers duquel un client demande à un constructeur d’édifier/construire un ouvrage, payable par la banque

L’objet de la transaction ne porte pas sur des marchandises achetées en l’état mais sur des produits finis ayant subi une transformation.

3 – EL IJARA

C’est un contrat de location avec option d’achat. Vous devenez propriétaire aux termes de l’échéance de la location du bien.

Etape de l’opération

1 : Vous désignez le bien que vous souhaitez acheté

2 : Vous contactez votre Banque et négociez directement avec elle le financement du bien, basé sur un contrat d’Ijara

3 : La banque achète le bien au près du vendeur

4 : La banque vous loue le bien

5 : Une fois le contrat d’Ijara arrivé à maturité, la propriété du bien vous est transférée

A la différence du Crédit-Bail conventionnel, aucune pénalité n’est prévue en cas de retard dans le paiement des loyers.

C’est dans un but de justice social que le droit musulman interdit toute provision, dans un contrat financier, qui pénalise un débiteur de bonne foi se trouvant déjà en difficulté.

Toute les banques en Algérie se disant islamique proposent ces types d’investissement, les banques non islamiques offres aussi des produits islamiques